Le MOMOSITE vous présente

Ma patience a des limites mais faut pas exagérer !

 

Les pires répliques du cinéma

Page mise à jour le 13/11/2017

Comtesse haschich  (film sans générique début des années 30 retrouvé dans les archives de la cinémathèque)
- Ohé du bateau ! Vous avez des marchandises de contrebande ?
- Non
- C'est bon, vous pouvez passer !

Les trois lanciers du Bengale (Henry Hathaway - 1935)
- Vous n'aimez pas la poésie ? Franchot Tone
- Je ne sais pas, j'en lis jamais ! Gary Cooper

J'ai gagné un million (Og Calster - 1936)
- Qu'est-ce que vous avez ?
- Des œufs, du jambon et la spécialité de la maison
- Qu'est-ce que c'est la spécialité de la maison ?
- Une omelette au jambon, monsieur.

Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)
- Demain est un autre jour. Vivien Leigh

Le Retour de Frank James (Fritz Lang, 1940)
- Il a été tué par derrière pendant qu'il ne regardait pas.

La Guerre des Mondes (Byron Haskins - 1953)
- Les martiens peuvent conquérir la Terre en 6 jours"  Un "expert"
- Le temps qu'il a fallu pour la créer !  Ann Robinson

Honoré de Marseille (Maurice Régamey - 1956)
-
Surtout ne croyez pas que j’ai le mal de mer parce que, moi, la mer, je ne la crains pas. Ce que je crains, c’est le bateau ! Fernandel

Coup de fouet en retour (John Sturges - 1956)   
- Ils sont en train de nous encercler ! Qu'est-ce qu'on doit faire ?
- Il faut les empêcher de nous encercler !

Maciste en Enfer (Riccardo Freda - 1962)
- Ah ! (cri horrifié de la fille) Une chauve-souris géante !
- Mais non, ma Chérie, ce n'est qu'une chauve-souris de grande taille ! (voix assurée et rassurante du gars)

Des pissenlits par la racine (Georges Lautner - 1964)
- Dans le domaine du turf, jeune homme, y'a deux façons d'croquer : la magie ou le hasard.... J'explique : favori sur faux ticket ou tocard sur vrai tickson. À moi, la magie m'a coûté deux ans d'placard. C'est pourquoi, aujourd'hui, j'aime mieux un mauvais cheval qu'un bon juge d'instruction ! Maurice Biraud
(c'est mauvais parce que sur ce coup là Audiard en fait de trop ôtant tout naturel à la réplique !)

Les demoiselles de Rochefort (Jacques Demy - 1967)
- Nous fûmes toutes deux élevées par maman,/qui pour nous se priva, travailla vaillamment.
- Elle voulait de nous faire des érudites/et pour cela vendit toute sa vie des frites !

Un Château en Enfer (Sidney Pollack - 1969)
 - Là où il y a une boulangerie, il y a une femme de boulanger ! Peter Falk

La Piscine (Jacques Deray - 1969)
- Choisit plutôt tes désirs que l'ordre du monde. Maurice Ronet
(vachement naturel comme réplique !)

L'étalon (Jean-Pierre Mocky - 1970)
- Vie sexuelle normale ? Pas d'homosexualité ni de tentative de viol ? Bourvil

La Scoumoune (José Giovanni - 1972)
- Tu as eu de la chance, ça aurait pu être le bras droit ! Un type parlant à un autre à qui on a amputé un bras:
- J'étais gaucher ! 

Les vacanciers (Michel Gérard - 1974)
Il faut coucher pour réussir. Alice Sapritch 
Moi, ça m’est jamais arrivé. Paul Préboist

une autre
Voici nos deux enfants : Philippe comme le maréchal, Charlotte comme le général !

Salo ou les 120 journées de Sodome - 1976
- Faibles créatures enchaînées, destinées à notre plaisir, j'espère que vous ne vous attendez pas à trouver la liberté ridicule que vous concède le monde extérieur !

Taxi driver - 1976
- C'est à moi que tu parles ? Robert de Niro à son miroir (1)

La Prof du bahut" - Michele Massimo Tarantini - 1976
- Regardez, elle n'a pas de culotte !
- A quoi tu le vois ?
- Les pellicules sur les pieds !
une autre
- Plus de suppositoires ?
- Non, ils font grève !
- Pourquoi ?
- Parce que eux aussi, ils en ont plein le cul
'une autre'.
- J'ignorais que tu étais vierge ! Alvaro Vittali
- Je ne suis pas vierge, j'avais oublié de retirer mon collant
*

La guerre des étoiles (Georges Lucas - 1977)
- Que la force soit avec toi !
Rabâché et pénible

Orca (Michael Anderson - 1977)
- Peut-on pécher contre un animal ? (Richard Harris)
- On peut pécher contre un brin d'herbe (le curé de service)

Lorna, la lionne du désert (AM Frank - 1978)
Vous avez du pain sur la planche !  Richard Harrison
Ça vaut mieux que d'être dans le pétrin ! Florence Cayrol
une autre
- Tu m'excites ! Florence Cayrol
- Je suis là pour ça ! Richard Harrison
une autre   
- Tu te souviens de notre première rencontre à Paris ? Florence Cayrol
- Comme si c'était hier ! Richard Harrison
- Ah ! Paris sera toujours Paris ! Florence Cayrol
- Et réciproquement. Richard Harrison
- A l'époque, je prenais les Invalides pour l'Opéra... Florence Cayrol
- Qu'est-ce que tu me chantes ? Richard Harrison
une autre
- u veux un antalgique ? Florence Cayrol
- Non ! (Jean-Marie Lemaire)
- Tu veux un anti-inflammatoire ? Florence Cayrol
- Mais non, je te dis ! (Jean-Marie Lemaire)
- Alors un anti... Florence Cayrol
- NON ! (Jean-Marie Lemaire)
- Alors change au moins de pantalon, celui-là est plein de sang ! Florence Cayrol
- Bon, d'accord ! (Jean-Marie Lemaire)
une autre   
- L'inconvénient d'une blessure au cul, c'est qu'on ne peut pas s'en vanter ! Jean-Marie Lemaire

Violette Noziere (Claude Chabrol - 1978)
Admettons que quand tu as buté ton vieux, ça t'ai rien fait, mais quand on va te couper la tête, ça va quand même te faire quelque chose ! Bernadette Laffont

La flic à la police des mœurs (Michele Massimo Tarantini - 1979)
- Regarde un peu ce jambon ! Une prostituée montrant ses fesses
- Je m'en fous, je sus végétarien. Lino Banfi

Star Wars, l'Empire contre-attaque (Irvin Kershner - 1980)
Je ne serai jamais votre allié ! Luke (Mark Hamill)
Si seulement tu connaissais le pouvoir du côté obscur... Obi-Wan ne t'a jamais dit ce qui est arrivé à ton père... Dark Vador (David Prowse)
Oh il m'en a dit assez ! Il a dit que vous l'avez tué ! Luke (Mark Hamill)
Non, je suis... Ton père... Dark Vador (David Prowse)

Flash Gordon, Mike Hodges - 1980
- Ici Flash Gordon, je suis sur un scooter de l'espace et je n'ai pas de boussole ! Flash Gordon (Sam J. Jones)
une autre
Mais je veux juste retrouver mes amis et sauver la Terre ! Flash Gordon (Sam J. Jones)
une autre
Flash, je vous aime, mais nous n'avons que 14 h pour sauver la terre ! Dale Arden (Melody Anderson)

Galaxina (William Sachs- 1980)
- Quelle heure il est ?
- L'heure du règlement de compte !

Maîtresses très particulières (Claude Bernard-Aubert - 1980)
Tu retires tout y compris le Tampax !

Conan le Barbare (John Milius - 1982)
- Qui y a t-il de mieux dans la vie ?
- Ecraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.. Arnold Schwarzenegger

Les morfalous (Henri Verneuil - 1984 -avec JP Belmondo)
Le mari de Marie Laforêt (François Perrot) vient de s'électrocuter en pissant sur un câble à haute tension
- Mais qu'est ce qu'il s'est passé?
- Ben il a dû pisser sur la ligne à haute tension, point final
- Vous savez, Madame, ça s'est passé tellement vite... Il n'a pas du souffrir du tout, du tout.
- C'est bien la première fois qu'il fait des étincelles avec sa bite ! (Marie Laforêt)
C'est le seul moment drôle du film, c'est dire si celui-ci est mauvais, affligeant, nul, etc... malgré les dialogues de Michel Audiard)

White Fire (Vivre pour survivre -  Le diamant -  J.M. Pallardy 1984)
- Ma patience a des limites mais faut pas exagérer !

Portés disparus (Joseph Zito - 1984)
- Je mets les pieds où je veux Little John, et c'est souvent dans la gueule. Chuck Norris

Dune (David Lynch 1984)
- Je vais te cracher au visage quelques postillons sur ta figure.

On ne meurt que deux fois (Jacques Deray - 1985 - Dialogues d'Audiard)
- Certaines femmes inspirent aux hommes des poèmes, d'autres des sonates, d'autres des crimes. Celle-là inspire le viol. Michel Serrault

Rambo II, la mission (George Pan Cosmatos - 1985)
- Un seul homme contre 10 commandos d'élites ? Mais pour qui prenez vous cet homme , pour un Dieu ?
- Non, Dieu aurait pitié, lui, non !

Invasion U.S.A (Joseph Zito - 1985)
- Si tu te pointes encore, tu peut être sûr que tu repars avec la bite dans un tupperware ! Chuck Norris.

La revanche des mortes vivantes (Pierre B. Reinhard - 1987)
répliques en vrac
- Vous n'aurez qu'à faire l'amour. C'est dans vos cordes ?
- Je suis même une spécialiste. Il paraît que je suis douée. Je fais ça très bien.
- Dis donc, ma grande, sers-toi de ton cul pour faire des entrées
- Vous ne devez pas manquer d'expérience avec les hommes...
- Il faut que je fasse la brouette de Zanzibar aussi ?
- On t'a embauché pour faire des heures sup' chez Playtex ?

Les incorruptibles (Brian De Palma. 1987)
- Il faut les tuer... pour qu’ils meurent !

Dirty Dancing - (Emile Ardolino - 1987)
Non ! Tu n'as pas besoin de courir le monde après ton destin comme un cheval sauvage. Jennifer Grey

Piège de cristal (John McTiernan - 1988)
- Sur neuf millions de terroristes dans le monde, j'en tue un, il faut qu'il ait les pieds plus p'tits qu'ma sœur. Bruce Willis

Leviathan (George Cosmatos - 1989)
- Si vous aviez le culot de m'appeler Becky encore une fois SixPack, croyez-moi vous pourriez bien décapsuler et chier des bulles ! (Peter Weller)

La secte (Michele Soavi- 1990)
- Qu'est ce que c'est que cette lumière ?
- Un coup du lapin ?
- Ah, je vous en prie, il n'a rien à voir là-dedans !

Hot Shots ! 2 (Jim Abrahams - 1993)
-
Je te tuerai, jusqu'à ce que tu sois mort !

Demolition man (Marco Brambilla - 1993 - avec Stallone)
- Il fait froid ici, ou ça vient de moi ?

Last Action Hero (John McTiernan, 1993)
- T'aime bien les omelettes ? ... Tiens, je te casse les œufs ! (Arnold Schwarzenegger en envoyant un coup de pied dans les roupettes de son partenaire)

Ken le survivant (Tony Randel - 1995)
en vrac
- Comme les temps, les œufs sont durs
- Si lui fait des miracles, tu peux m'appeler Jean-Baptiste
- Votre frère m'a dit beaucoup de choses avant de mourir... .malheureusement j'ai oublié

Judge Dredd (Danny Cannon, 1995)
- Je n'avais pas le choix, ça tirait de partout.
- Il fallait sauter (Sylvester Stalonne)
- Du 40ème étage ? C'est du suicide !
- Peut-être, mais c'est légal ! (Sylvester Stalonne)

une autre
Je t’éliminerai moi-même... personnellement ! (Sylvester Stalonne)

La Belle Verte (Coline Serreau, 1996)
- Quand on a marché deux heures dans une montagne, on est plus intelligent.

Men in Black (Barry Sonnenfeld - 1997)
- Une semaine galactique standard ? Ça nous laisse combien de temps ça ?
- Une heure.

Boogie Nights (Paul Thomas Anderson - 1997)
- Ces chaussures sont super !
- Elles sont faites en lézard ?
- Non, elles sont faites en Italie.

Starship Troopers (Paul Verhoeven, - 1997)
- C'est l'infanterie mobile qui a fait de moi l'homme que je suis aujourd'hui !
une autre
- Un bon insecte est un insecte mort !

Fin août début septembre (Olivier Assayas -  1998)
- Hé mais tu pisses sous la douche ! Virginie Ledoyen
- Euuuh nan nan ... Mathieu Amalric
- Mais siiiii ! J't'ai vu t'as fais pipiiii. Virginie Ledoyen
-
Ah bon ?  Mathieu Amalric

Armageddon (Michael Bay - 1998)
- Ce qu’on nous demande aujourd’hui c’est de sauver le monde. Quelqu’un veut refuser ?

The X-Files, le film  Rob S. Bowman (1998).
- Mon Dieu, c'est complètement œdémateux ! Gillian Anderson

La momie (Stephen Sommers - 1999)
De toute façon, les méchants finissent toujours par être punis ! Rachel Weisz
une autre
- Quelle est la mission ?
- Secourir une demoiselle en détresse, tuer le méchant et sauver le monde ! Brendan Fraser

Beowulf (Graham Baker - 1999)
- Ton ego se satisfait de ton unicité.

Mission to Mars (Brian de Palma - 2000)
- Dis papa, quand tu seras sur Mars, qui me lira mon livre le soir ?
- Je le prends avec moi sur Mars, et chaque soir j'en lirai un peu en même temps que toi... Gary Sinise

Le Couvent (Mike Mendez - 2000)
- Brian, j'ai une idée pour nous sortir de là ! Dicky-boy
- C'est quoi  ? Brant
- On devrait coucher ensemble. Dicky-boy
- ... Quoi ? Brant
- Réfléchis. Si on couche ensemble, on se sera plus vierge. On sera plus bon pour le sacrifice. Dicky-boy
- ... Oui, mais ils nous tueront quand même !  Brant
-  Ah... Oui, tu as raison, ils nous tueront quand même... Mais je veux essayer ! Dicky-boy
-  Non ! Je ne veux pas ! Brant
-  Mais allez, laisse toi faire ! Dicky-boy
-  Et puis comment tu veux faire ça ? On est ligoté ! Brant
-  Mais non, regarde, j'ai réussi à me détacher une main... Dicky-boy
-  Non ! Au secours ! Brant

Destination finale (Jams Wong - 2001)
- La mort a un plan !

La Tour Montparnasse infernale (Charles Nemes - 2001)
- Dieu soit en location ! Eric Judor

Tomb raider (Simon West-  2001)
- Tout marche par paire, le yin et le yang, le bien et le mal, l'homme et la femme, et que serait le plaisir sans la souffrance ?

Vercingétorix, la Légende du druide roi (Jacques Dorfmann - 2001)
Citations en vrac :
- La magie de sa mort doit nous apprendre la leçon de son sacrifice.
- Si tu sais ce que tu veux, ton adversaire le voudra aussi.
- Pour ne faire qu’un avec ton glaive, tu dois vider ton esprit de tout désir.
- Le savoir des rêves n’appartient qu’à celui qui rêve.
- Il est toujours sage de penser que César sait toujours ce qu’il va savoir.
- L’éclat de ma victoire fait peser plus encore les invisibles défaites de mon passé.
- Gauloises, Gaulois...»
- A cause de votre stupidité, César arracherait la victoire des mâchoires de la défaite dans lesquelles je le tiens
- Vous voulez vous battre ? Vous voulez mourir ? Vous voulez vivre pour toujours ? Alors suivez-moi, et ensemble nous deviendrons immortels....
- Il importe peu à la fin de gagner ce que ton ennemi va perdre, ou de perdre ce qu'il va gagner.

La revanche d'une blonde (Robert Luketic - 2001)
- Il n'a pas fini d'se gratter la tête !
- Ça fera des vacances à ses couilles

Pearl Harbor (Michael Bay - 2001)
- C'est votre nez qui saigne ?
- Non, c'est mon cœur !

Spider-Man (Sam Raimi 2002) 
- Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ! Clift Robertson

The Sweetest Thing (Roger Kumble - 2002)
Fais de moi l'actrice du film dont ton pénis sera la vedette ! Cameron Diaz  

Kung Pow : Enter The Fist (Steve Oedekerk - 2002)
Je meurs... je meurs d'une façon tragique... et je montre mon bras droit

Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones - (George Lucas - 2002)
Je n'aime pas le sable, il est grossier, agressif, irritant et s'insinue partout. Pas comme toi. Toi tu es douce et tendre. Hayden Christensen dans le rôle d'Anakin Skywalker

Le Divorce (James Ivory - 2003)
- Il s’agit d’un américain et d’un crime passionnel. La radio de la voiture
- Il n’existe pas de crimes passionnels aux États-Unis. On tue pour de l’argent ou pour de la drogue. La femme
- C’est quoi ton parfum ? L'homme:
- Honteuse, de Chermez.  La femme
- Ah j’aime bien. Très subtil.  L'homme

House of the dead (Uwe Boll -  2003)
- Voici une croix, elle te protégera des vampires
- Mais j'en ai pas besoin, je prends déjà la pilule

The Matrix Reloaded (Andy et Larry Wachowski - 2003)
- Tu ne peux pas mourir car je t'aime.

Fanfan la tulipe - (Gérard Krawczyk - 2003)
Je pense qu'un homme doit rester maître de son destin. Le mien est d'épouser cette femme qui, sans être fille de roi, sera ma reine. Elle règnera sur trois arpents de terre, mon cœur et quelques enfants. Vincent Perez

Le seigneur des anneaux - 2 - Les deux tours (Peter Jackson - 2003)
Un soleil rouge se lève. Beaucoup de sang a dû couler cette nuit... Orlando Bloom

Les Rivières pourpres 2 - les anges de l'apocalypse (Olivier Dahan - 2004)
On apprend que le méchant du film qui se fait appeler Jésus vient de se faire renverser par une voiture.''
- Il aurait mieux fait de rester dans les clous ! Jean Reno

La Vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre (Michel Muller - 2004)
- Je vais pisser. Tu filmes. Tu fais un beau plan, hein... Alors ? Muller
- Super. Beaucoup d'émotion. Le caméraman.

Crazy Kung Fu (Stephen Chow - 2004)
- Les souvenirs sont si douloureux, oublier est peut-être une bénédiction
- Je ne pensais pas que tu étais capable de dire des choses aussi profondes

Man on Fire (Tony Scott - 2004)
- Une balle dit toujours la vérité.
Denzel Washington

La légende de Zorro (Martin Campbell - 2005)
- Tu ne mérites pas Maman !  Le sale gosse tête à claque de service s'adressant péremptoirement à Banderas sans savoir qu'il s'agit de Zorro.

OSS 117, Le Caire nid d'espions (Michel Hazanavicius - 2006, avec Jean Dujardin)
- Je vous conduit ?
- Je n’ai jamais pu refuser quoi que ce soit à une brune aux yeux marrons
- Et si j’étais blonde aux yeux bleus ?
- Cela ne changerai rien vous êtes mon type de femme
- Et si j’étais naine et myope ?
- Et bien je ne vous laisserai pas conduire, ça n’a pas d’sens.
(à noter que dans ce film, le coté grotesque des répliques est volontaire)

V pour Vendetta (James McTeigue - 2006)
Mais en cette nuit des plus favorables, daigne me permettre, à défaut d'un banal sobriquet, de te présenter les caractéristiques de ce dramatis personae. Voilà ! Vois en moi l'image d'un humble vétéran de vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu'un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd'hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d'une vexation passée se retrouve vivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité, ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi V.
(On appréciera le ton hautement "naturel" de ce charabia)

Da Vinci Code (Ron Howard - 2006)
- Ah ben ça alors ! Audrey Tautou venant d'apprendre qu'elle est la descendante de Jésus

Rambo IV (Sylvester Stallone - 2007)
Je préfère mourir pour une cause que vivre pour rien. John Rambo

La vie d'artiste (Marc Fitoussi - 2007)
- Pourquoi après chaque rendez-vous avec vous j'ai cette envie irrépressible d'un bain relaxant avec plein de bougies parfumées. Claire Maurier 

Sa Majesté Minor (Jean-Jacques Annaud - 2007)
- Sont-ce les mythes qui ont décidé que tu me sodomises ? José Garcia
- Non, ça, c’est une initiative personnelle. Vincent Cassel

Mon frère est fils unique (Daniele Luchetti - 2007)
-  Il faut aimer le peuple même si
on sait qu’il est composé d’un tas de cons.

Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde - (Gore Verbinski - 2007)
- Et gardons-nous d'oublier les calamars, sublimes petites saucisses volantes...

Les chansons d'amour (Christophe Honoré - 2007)
- Je suis beau, jeune et breton, je sens la pluie, l'océan et les crêpes au citron...  Grégoire Leprince-Ringuet

The Spirit (Frank Miller - 2008)
- Ce gouffre dont je parlais, il est sans fond, n'y saute pas !

10 0000 (Robert Emerich - 2008)
- Le feu hante encore ces pierres ! (ou le parler naturel des hommes préhistoriques)

Star Trek (J. J. Abrams - 2009)
- Sais tu qui je suis ? 
- Le capitaine du USS Enterprise : Le fils de ton père !  Bruce Greenwood (Le capitaine du USS Enterprise)

Camping 2 (Fabien Onteniente - 2010)
- Comme je dis Christophe Colomb a découvert l’Amérique, et moi j’ai des couverts en plastique !

Inception (Christopher Nolan - 2010)
-
Je ne peux pas rester avec toi. Je ne peux plus t’imaginer dans toute ta complexité, dans toute ta perfection, dans toute ton imperfection», Leonardo DiCaprio

Le Chaperon rouge (Catherine Hardwikie - 2011)
- Les peines s'amoindrissent avec le pain

L'exercice de l'Etat  (Philippe Schoeller- 2011)
- La politique est une meurtrissure permanente Olivier Gourmet

Le Pacte (Roger Donaldson 2011)  
Le hibou ravi jubile (Mot de passe de l'organisation secrète)

La Stratégie Ender - (Gavin Hood 2013)
- A partir du moment où je comprends vraiment mon ennemi, le comprendre assez bien pour le battre, alors à ce moment-là je l'aime aussi. Asa Butterfield

Transformers, l’âge de l’extinction - (Michael Bay 2014)
Le cinéma ne fait plus que des remakes à la con et des suites pourries, et alors ? (tentative de justification ?)

La famille Bélier -  (Eric Lartigau  2014)
Quand tout va mal, qu'il n'y a plus aucun espoir, il reste Michel Sardou. Il est à la chanson française ce que Mozart est à la musique classique ...  Éric Elmosnino et histoire d'ajouter encore de l'affligeant, ces paroles sont prononcées dans le film par un... professeur de musique !

La Guerre des Etoiles- Episode 7 - Le réveil de la Force J. J. Abrams, 2015.)
Je suis une femme qui n'a pas besoin d'homme pour se défendre, qui n'a jamais touché un sabre laser mais je suis plus forte qu'un homme Jedi entraîné ! Daisy Ridley


Notes :
(1) Certains considère cette citation comme culte, j'estime avoir parfaitement le droit de ne pas être d'accord la trouvant pour ma par "cucul la praline", et si par hasard quelqu'un veut m'expliquer ce qu'elle a d'extraordinaire je lui refilerais volontiers un Bounty.