Le MOMOSITE vous présente : 

Les PLUS BELLES PERLES (et bon mots) POLITIQUES

Page mise à jour le 22/07/2016

Des perles tout le monde en fait, personne n'est parfait ! Les députés et les ministres sont censés représenter le peuple, c'est en notre nom qu'ils sont sensés s'exprimer (ce qu'ils oublient parfois !) et encore une fois, l'erreur étant humaine, nous leur pardonnerons la plupart de leurs bourdes. Certaines quand mêmes sont impardonnables, parce qu'à un certain degré il ne s'agit plus de distraction mais bien d'hypocrisie ou de bêtise profonde, comme celles-ci :

LE LAPSUS REVELATEUR : 1975 : Sous la présidence de Giscard d'Estaing. Débat visant à instituer une taxe ahurissante destiné à tuer le cinéma pornographique. Intervention d'un député de droite, (Robert-André Vivien) qui trouvait le texte encore trop gentil ! :
- Messieurs il faut durcir votre sexe !

L'IMBECILE HEUREUX : Fin des années 80. Débat sous le gouvernement Rocard sur la réforme de l'orthographe (cette réforme accouchera d'ailleurs d'une souris !) D'inimaginables passions se déchaînent. Intervention d'un député de droite (tiens encore un !)
- Messieurs, l'éléphant s'écrirait avec un F au lieu d'un PH donnerait-il encore la même impression de puissance ?
(signalons à ce cancre qu'en Italie éléphant s'écrit elefante et qu'aucun ahuri là bas n'a demandé qu'on l'écrive avec un PH pour le rendre plus puissant)

LE NUL EN GEOGRAPHIE : Le dénommé Alphandéry ministre de je ne sais plus quoi sous le gouvernement d'E. Balladur reçoit son homologue de SLOVAQUIE. Il lui fait un discours de bienvenue ou il fait l'éloge de... LA SLOVENIE ! 
Alors je sais, ce ne sont ses assistants qui préparent les discours... mais il ne s'est aperçu de rien ! Moi je ne sais pas, un truc comme ça, je suis rouge de honte et je démissionne, pas lui ! Que dirait-on si débarquant aux Etats-Unis, on se ferait accueillir par un éloge de la Finlande ou des îles Falkland ??

PHILIPPE DOUSTE-BLAZY : Il n'a pas une vision très claire de la géographie et a plusieurs fois confondu Taïwan et la Thaïlande, la Croatie et le Kosovo. Lors de la catastrophe aérienne qui a endeuillé la Martinique, il a voulu aussitôt se rendre à Fort-de-France. L'Elysée a dû lui rappeler que les Antilles ne sont pas un territoire étranger, et que ce n’est donc pas de son ressort.

RAYMOND BARRE : celle-ci déjà passé à la postérité :
- Il faut mettre un frein à l'immobilisme

ainsi que ce chef d'œuvre de LANGUE DE BOIS :
- C'est en marchant que l'on trouve le mouvement, c'est en s'unissant que l'on trouve l'union (Michelle Alliot-Marie, présidente du RPR – Juin 2000)

et ça c'est quoi ? IGNORANCE CRASSE, BETISE ou LANGUE DE BOIS  ? tous les pays qui ont, dans le passé, accueilli des jeux Olympiques ont progressé sur la voie des droits de l'homme (David Douillet et Bernard Kouchner, 7/4/2008)

Et pis en vrac : Lionel Jospin qui adresse ses meilleurs vieux à Jacques Chirac (2002). Jean-Louis Borloo qui du haut de l'assemblée évoquant Dominique de Villepin, le qualifie de premier minus.(2006). Jack Lang remettant la médaille des arts et lettres à Georges Moustaki et l'appelant Moustaku.

ET EN VOICI PLEIN D'AUTRES :

J'ai mélangé les anciens et les modernes, les français et les autres et tout ça est classé par ordre de prénom rien que pour embêter les puristes

ALAIN JUPPÉ
-
Pourquoi être seulement désagréable lorsqu'on peut être parfaitement odieux ?
- Un Premier Ministre, on le lèche, on le lâche, on le lynche !

ALAIN MADELIN
- Le remède contre le chômage, c’est de trouver du travail aux chômeurs.

ALAIN PEYREFITTE (1925-1999)
- Si on abolissait la peine de mort, il est possible que les policiers décident de ne plus faire de prisonniers et de tirer dans le tas.

ANDRE MALRAUX (1901-1976
- Pompidou a un sens extraordinaire pour prévoir ce qui n’arrivera pas.

ANDRE SANTINI
-
A force de descendre dans les sondages, elle va finir par trouver du pétrole ! (à propos d'Edith Cresson )
- Je me demande si l'on n'en a pas trop fait pour les obsèques de François Mitterrand. Je ne me souviens pas qu'on en ait fait autant pour Giscard. (en 1996 alors que Giscard était encore en vie).
- Raymond Barre, c'est mon compagnon de chambre : il dort à coté de moi à l'Assemblée.
- Saint Louis rendait la justice sous un chêne. Pierre Arpaillange la rend comme un gland..

ARLETTE LAGUILLER
-
Mes idées n'ont pas pris une ride. (2006)

ARNAUD MONTEBOURG
-
Ségolène Royal n'a qu'un seul défaut, c'est son compagnon.

ARNO KLARSFELD (candidat aux législatives dans le XIIe)
-
Je ne suis pas un expert du XIIe arrondissement mais je l'ai traversé quand j'ai couru le marathon de Paris.

BERNARD KOUCHNER.
-
Il doit bien rester un angle de tir pour la paix
- Il faut protéger les crétins d'Irak, pardon, les chrétiens d'Irak. (10/11/2010)

- Tous les pays qui ont, dans le passé, accueilli des Jeux Olympiques ont progressé sur la voie des droits de l'homme ! (déclaration conjointe de Bernard Kouchner et David Douillet qui ne devaient plus se souvenir des JO de Berlin en 1936)

BERNARD LAPORTE (ministre des sports)
- Je voulais voir les Antilles de vive voix
.
- On n'atteint pas les 3% annoncés par le Président pendant sa campagne pour le budget des sports, mais c'étaient des promesses électorales !

BERNARD TAPIE
- La limite des démocraties est que la politique est contrainte d'agir toujours dans le sens de la majorité alors que la majorité des gens sont des imbéciles. (1986)
- Pourquoi acheter un journal quand on peut acheter un journaliste ?

BRICE HORTEFEUX
- Il y a deux fichiers majeurs : le fichier des empreintes génitales, et le fichier des empreintes génétiques. (17/10/2010)

BRUNO LE MAIRE (candidat à la primaire à droite)
- Mon intelligence est un obstacle. (Le Point 20/02/16)

CARLA BRUNI-SARKOZY
- Il a cinq ou six cerveaux remarquablement irrigués (en parlant de son mari)

CHARLES DE GAULLE (1890-1970)
- L’avenir dure longtemps 
- Un ministère de la condition féminine ? Et pourquoi pas un sous-secrétariat d'Etat au tricot ?.

CLAUDE BARTOLONÉ
- L'avenir appartient aux défricheurs de l'avenir.(8/1994)

DANIEL COHN-BENDIT
- Il faut instituer un "impôt-homme"... Dès leur naissance, les hommes devraient payer une taxe pour protéger les femmes de la prostitution.'

DAVID DOUILLET
- On dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes !
- On peut surtout avoir des acquis que l'on peut mettre dans tous les domaines possibles et inimaginaux. (30/6/2011)

DOMINIQUE DE VILLEPIN.
- Le pétrole est une ressource inépuisable qui va se faire de plus en plus rare.

DOMINIQUE STRAUSS-KAHN
- C'est l'union d'un postier et d'une timbrée (à propos de l'alliance Besancenot-Laguiller).

DOMINIQUE VOYNET
Plus que jamais, il faut que les femmes se serrent les couilles... pardon, les coudes (4/2007)

DWIGHT D. EISENHOWER (1890-1969, président des USA de 1953 à 1961)
- Les choses sont plus comme elles sont maintenant qu'elles ne l'étaient jamais auparavant.

EDGAR FAURE (1908-1988)
- Qui a fait plus que moi pour les parents d'orphelins ?
- Voici que s'avance l'immobilisme et, nous ne savons pas comment l'arrêter..

EDITH CRESSON
- Face à un problème, il n’y a pas 36 solutions : il faut lui trouver une solution. 

EDOUARD BALLADUR
- L'abstention sera l'un de nos principaux obstacles. C'est donc par le bouche-à-bouche qu'il faudra convaincre les électeurs d'aller voter. (2/1998)
- Les gens qui continuent à voter pour nous ont bien du mérite !

EDOUARD HERRIOT (1872-1957)
- La politique c’est comme l’andouillette, ça peut sentir la merde, mais pas trop.,
- Quand les règles cessent d'être simples, elle ne sont plus appliquées au bout de huit jours.

ELISABETH GUIGOU
Si une femme politique est jolie, on sous-entend qu'elle couche. Si elle est quelconque, on dit que c'est un "tas".

ERIC WOERTH
- J’ai lancé toutes les procédures pour renforcer la fraude fiscale. (juin 2010)

FIDEL CASTRO
- Le multipartisme est une multicochonnerie. 

FRANÇOIS BAYROU
- C'est dur de vouloir penser par soi-même
- J'ai été longtemps un jeune conformiste. Et sans doute, formiste était-il de trop.
- Je pratique beaucoup Internet. J'ai toujours été familier d'Internet, depuis le premier jour, depuis avant l'arrivée d'Internet

- Si je suis élu, rien ne changera en France.

FRANÇOIS GOULARD
- Cette semaine, le gouvernement fait un sans faute; il est vrai que nous ne sommes que mardi

FRANÇOIS HOLLANDE
- Jack Lang avait toutes les qualités pour briguer la Présidence de la République. C'est pour cela que je l'ai chaudement encouragé à se retirer.
- Il n’y a rien de plus terrible pour un soldat déjà anonyme que de mourir inconnu. (11/11/14)

FRANÇOIS MITTERRAND (1916-1996)
- Le bicentenaire, ça ne se fête pas tous les ans, ça se fête tous les cent ans. (à l'occasion du bicentenaire de la Révolution en 1989)

FRANK RIZZO (1920-1991, ancien maire et chef de la police de Philadelphie)
- Les rues de Philadelphie sont sûres, ce sont les gens dans les rues qui les rendent dangereuses.

GEORGES CLEMENCEAU (1841-1929)
- En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables. 
- La France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts.
- Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.
- Pour mes obsèques, je ne veux que le strict nécessaire, c'est-à-dire moi.
- Un traître est celui qui quitte son parti pour s'inscrire à un autre. Et un converti, celui qui quitte cet autre pour s'inscrire au vôtre.
- Voilà un homme admirable, courageux, qui a toujours eu des couilles au cul... même quand ce n'étaient pas les siennes. (à propos du Maréchal Lyautey )

GEORGES MARCHAIS (1920-1997)
- C'était p'têt pas vot'question, oui mais c’est ma réponse !
- Ça me branle pas ! (il répondait sur Antenne2 à une question d'Hervé Claude en 1989 ''Toutes les démocraties populaires rejettent le communisme ça ne vous ébranle pas ?" )
- Comme on me cite mal , je vais me prendre à l'envers. (1978)
- Je crois que le respect de la démocratie voudrait que j'aie le dernier mot. (1973)
- Je n'en ai discuté avec personne, mais c'est la position de mon parti. (1989)
- Le bilan global de ces soixante et un ans (de l'URSS) est positif. Le goulag ? A supposer qu'il existe... (1978)
- Nous autres communistes nous avons une position claire, nous n’avons jamais changé, nous ne changerons jamais, nous sommes pour le changement !  (1980)
- Si vous êtes en difficulté, ne me coupez pas. (1978)

GEORGES W. BUSH
- Astronautique : Pour la Nasa, l’espace est toujours une haute priorité
- Bonne mœurs : Ce serait une erreur pour les sénateurs des Etats-Unis de laisser n'importe quel type de clone humain que ce soit sortir de leur chambre
- Démocratie : Une faible participation est une indication que moins de gens sont allés voter.
- Ecologie : Ce n’est pas la pollution qui attaque l’environnement. Ce sont les impuretés de notre air et de notre eau qui en sont responsables
- Economie : La vaste majorité de nos importations vient de l’extérieur du pays.
- Economie : Il est très important pour tous de réaliser que lus le négoce augmente, plus il y a de commerce
- Géopolitique : Les troubles au Moyen-Orient engendrent des troubles dans toute cette région
- Introspection : Je pense que tous ceux qui ne pensent pas que je sois assez malin pour la tâche présidentielle sont en deçà de la réalité
- Introspection : La raison pour laquelle je crois en une baisse des impôts, c'est avant tout parce que j'y crois
- Introspection : Je ne sais pas si je vais gagner ou non, je pense que oui. Je sais que je suis prêt pour cette charge (de président). Et si je ne le suis pas, et bien tant pis !
- Pédagogie : J'aime l'idée d'une école dans laquelle les gens viendraient pour s'éduquer et resteraient dans l'état dans lequel ils sont éduqués.
- Pédagogie : La troisième priorité est de donner la première des priorités à l'enseignement.
- Philosophie : Je crois que nous sommes dans une tendance irréversible pour plus de liberté et de démocratie, mais ça pourrait changer
-  Philosophie : Je pense que nous sommes d’accord, le passé est terminé
- Philosophie : Je sais que l’être humain et le poisson peuvent coexister pacifiquement
- Philosophie : Le futur sera meilleur demain
- Philosophie : Je pense que quand vos dites que vous allez faire quelque chose et que vous ne le faîtes pas, c'est de la loyauté.
- Philosophie : La chose qui est importante pour moi, c'est de toujours me souvenir quelle est la chose la plus importante
- Préséance : La chose la plus importante n'est pas d'être gouverneur ou première Dame dans mon cas...
- Rétropolitique : Je veillerai à respecter le pouvoir exécutif, non seulement pour moi-même, mais aussi pour mes prédécesseurs
- Sécurité : Pour chaque fusillade mortelle, il y a à peu près trois fusillades non mortelles. Et ça c'est inacceptable aux Etats-Unis. C'est simplement inacceptable. Nous ferons tout pour y remédier.
- Sexualité : L'un dans l'autre, ce fut une année fabuleuse pour Laura (Busch) et moi
- Stratégie : Si nous ne réussissons pas, nous courrons le risque d’échouer. (Nicolas Sarkozy plagiat cette citation en déclarant à son tour "Si nous ne réussissons pas, nous échouerons." On sent bien là le tribut de l'élève à son maître)
- Stratégie : La mission, c'est de nous battre et de gagner la guerre afin d'empêcher la guerre.
- Stratégie : Les gens s'attendent à ce que nous échouions. Notre mission est de dépasser leur attente.
-  Stratégie : Notre Nation doit s'unifier pour se réunir
- Stratégie : Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour mettre fin à la solution.
- Stratégie : Nous sommes prêts pour tout événement imprévu qui peut ou ne pas se produire.
- Stratégie : La 3ème des priorités est de donner la première des priorités à l'enseignement
- Stratégie : J'ai une politique étrangère axée sur l'étranger
- Technologie : La situation critique de la Californie est la conséquence d'équipements électriques insuffisamment puissants, et donc du pouvoir insuffisant de rendre plus puissante la puissance des équipements électriques.
- Théologie : Je crois que Dieu a créé le monde. Et je pense que nous sommes en train de découvrir plus et plus et plus comment c'est actuellement arrivé.
- Inclassable : J’ai fait des bons jugements dans le passé, j’ai fait des bons jugements dans le futur.
- Inclassable : Je crois que vous m'avez mal sous-estimé.
- Muette : Lors d'un gala présidentiel retransmis sur ABC le 6 mars 2002, le président G.W.Bush fit de grands signes de la main en direction de Stevie Wonder, lorsque le chanteur aveugle arriva sur scène.

GEORGINA DUFOIX
- Avec le premier ministre, nous avons des rapports tous les matins. (à propos de Laurent Fabius )

HENRI GUAINO
Si Nicolas Sarkozy n’avait pas été là, il n’y aurait plus de démocratie en France, en Europe et dans le monde. '

JACK LANG
- Je souhaite que les français descendent dans la rue avec leur instrument à la main. (à l'occasion de la 1ère fête de la musique)
- Parmi les personnes présentes il y a dix ans à l’inauguration, certaines sont bien entendu absentes mais les autres sont aujourd’hui parmi nous.

JACQUES CHIRAC
- Bien sûr que je suis de gauche ! Je mange de la choucroute et je bois de la bière.
- Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre. 
- Chers ambassadeurs, portez des couleurs plus vives, faites-vous sponsoriser par les grands couturiers, soyez bronzés : n’ayez pas l’air de cadavres !

- En matière de politique internationale, on ne retient mes propos que si je dis une connerie. 
- Et je dis aux Français vous n'êtes pas dans un pays où la corruption règne.
- J'aime le bon vin, je n'abuse pas. Mais la bière a un avantage c'est que cela désaltère, vous comprenez désaltérer, cela coupe la soif et il n'y a pas trop d'alcool dedans, beaucoup moins que dans le vin. Alors on peut boire davantage.
- J'apprécie beaucoup plus le pain, le pâté, le saucisson que les limitations de vitesse.
- Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, c’est ce que j’ai toujours dit.
- Je crois qu’en Russie il y a des gens sérieux et des gens qui ne sont pas sérieux. C’est de plus en plus la même chose en France.
- Je crois que l’on est en train d’enculer des mouches qui ne nous demandent rien.
- Je crois que les deux sexes sont complémentaires. (1977)
- Je suis favorable à un septennat de sept ans

- Je suis venu dire aux Français qu'il est temps de renoncer au renoncement.
- Le courage, c’est de ne pas avoir peur. (Mars 1988)
- Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent.
- Ma femme est un homme politique.
- Moi, je n'aime pas les voitures blindées parce qu'on ne peut pas ouvrir les fenêtres complètement. J'aime avoir le bras dans une fenêtre ouverte.
- Moi, vous savez, je n’aime que deux choses : la trompette de cavalerie et les romans policiers.

- Pour moi, la femme idéale, c'est la femme corrézienne, celle de l'ancien temps, dure à la peine, qui sert les hommes à table, ne s'assied jamais avec eux et ne parle pas. 
- Un chef, c'est fait pour cheffer. 
- Victor Hugo disait joliment "la nature nous parle, mais nous ne l'écoutons pas". Je ne suis pas sûr d'ailleurs qu'il parlait d'écologie à ce sujet, mais enfin, peu importe. 
- Vous avez fait une connerie ? Ce n'est pas grave ! Regardez-moi ! Des conneries, qu'est-ce que j'en ai fait et je suis encore là ! Vous en ferez d'autres, allez...  (rassurant Pierre Moscovici )

JACQUES TOUBON
-
En écoutant la Marseillaise, j’en ai les larmes aux yeux, comme en regardant la mort de Bambi.
- Il faut contraindre les hommes a être libres.
- Même en avion, nous serons tous dans le même bateau. 

JEAN TIBERI
- J'ai l'honneur de vous remettre la merdaille de merveille de la Ville... (remettant à Eugène Ionesco, la médaille de vermeil de la ville de Paris en Avril 1995)

JEAN-CHRISTOPHE CAMBADELIS
- Nous ne devons pas céder à la panique, mais la situation est catastrophique.

JEAN-CLAUDE JUNKER
- J'ai ai vu plusieurs dirigeants d'autres planètes... (30/6/2016) '

JEAN-LOUIS DEBRE.
- Je n’imagine pas un instant cette île séparée du continent. (à propos de la Corse, citation élue meilleure perle politique pour l'année 2004)

JEAN-MARC AYRAULT
Nous voulons favoriser la montée en gamme de nos entreprises. Cela signifie favoriser l’innovation et la spéculation. (2012)

JEAN-FRANÇOIS DENIAU (1928-2007)
- J'ai mal à la France. (10/5/1981 )

JEAN-MARIE LE PEN
-  Il faut rétablir la pine de mort. (l'heure de vérité)
- Si je suis élu président, mon premier voyage à l'étranger ce sera Montfermeil.

JEAN-PIERRE CHEVENEMENT
- Je suis pour le basisme qui vient de la base.
- Le meilleur moyen d'apprendre à apprendre, c'est encore d'apprendre. (1984)

JEAN-PIERRE RAFFARIN
- Ces événements s’inscrivent dans une politique globale de lutte contre l’égalité dans laquelle s’investit le Gouvernement.  (2/3/2004 son plus "beau" lapsus)
- Il faut avoir conscience de la profondeur de la question du sens..

- Il faut sauter des haies et finalement, je saute les haies les unes après les autres.
- Je n'aime pas beaucoup ne pas être dans le logiciel central de moi-même
- Je suis là pour avancer pour la France avec un certain recul.
- L'avenir est une suite de quotidiens.
- L'Europe à laquelle nous devons penser demain, ce n'est pas l'Europe d'hier.
- L'intelligence de la main communique directement avec le cœur. (7 mars 2004).
- La France est encore au purgatoire puisqu'il reste des socialistes.  (2 juillet 2003)
- Les jeunes sont destinés à devenir des adultes.
- Les veuves vivent plus longtemps que leurs conjoints. 
- Merci de nous montrer que la victoire n'est pas facile, qu'elle se gagne étable par étable, commune par commune. (s'adressant à Bernadette Chirac)
- Ne soyons pas frileux, ne soyons pas frigide avec l'Europe.
- Notre route est droite, mais la pente est forte.
- Regardez bien au fond du flacon d'où est sortie la bulle Internet : vous verrez qu'il y reste encore beaucoup de savon !
- Tout le gouvernement va se mobiliser pour aider la France du gazon.  (13 juin 2002).

KAÏD AHMED (1921-1978, responsable algérien)
- La femme est un sujet brûlant sur lequel j'aimerais m'étendre longuement. (1968)

LAURENT FABIUS
- Il est plus facile de céder son siège à une femme dans l'autobus qu'à l'Assemblée nationale.
- Le sexe, c'est ce qu'il y a de plus profond chez l'homme et la femme. (4/9/85, L'heure de vérité)
- On m'aime mieux quand on me voit.

LEONID BREJNEV (1907-1982)
- Chez nous, il n’y a pas de parti d’opposition parce que nous pensons qu’une opposition pourrait troubler les rapports affectueux qui unissent le gouvernement au peuple.

LIONEL LUCA (député UMP "de base")
- Il n'y a pas que des cons chez nous !

LUC FERRY
- Un bon gouvernement ce n'est pas un gouvernement qui a raison tout le temps. 

LUIZ INACIO LULA DA SILVA
- Ma mère était une femme qui est née analphabète

MANUEL VALLS
- J'étais partisan du non, mais face à la montée du non, je vote oui. 

MARIE-FRANCE GARAUD, (née en 1934, ancienne éminence grise de Georges Pompidou)
- Il ment tellement que l'on ne peut même pas croire le contraire de ce qu'il dit. (à propos de Jacques Chirac)
- Je croyais qu'il était du marbre dont on fait les statues, en réalité il est de la faïence dont on fait les bidets. (à propos de Jacques Chirac)

MARTINE AUBRY
- Aujourd'hui la parole est au dialogue.

MARISOL TOURAINE
- Il faut laisser aux femmes le temps de se retourner.
- Il y a quand même des médicaments qui soignent !

MICHEL BARNIER
- Que l'on soit pour ou contre la Turquie, on ne pourra pas changer l'endroit où elle se trouve .

MICHEL DEBRE (1912-1996)
- Il faut que la contraception ait ses règles

MICHELLE ALLIOT-MARIE
- C'est en marchant que l'on trouve le mouvement, c'est en s'unissant que l'on trouve l'union. (6/2000)
- La France, c'est la Tour Eiffel et Jacques Chirac.

NADINE MORANO
-
Je suis sarkozyste jusqu'au bout des globules
- Le vol de portables à l'arraché est un phénomène récent qui n’existait pas avant les téléphones mobiles (9/2011)
- Me faire passer pour quelqu'un qui serait raciste, alors que j'ai des amis qui sont justement Arabes, et dont ma meilleure amie qui est Tchadienne, donc plus noire qu'une Arabe, je trouve ça choquant

NICOLAS SARKOZY
- François Fillon commence à m'emmerder avec ses caprices de jeune fille !
- Il y a quelque chose auquel je suis très attaché, c’est que la France a toujours été du côté des opprimés, toujours du côté des dictateurs.  (5/9/2015)

- J'ai l'honneur de vous remettre le prix de la Veuve-Clito... (alors qu'il était ministre du Budget du gouvernement Balladur, remettant le prix "Veuve-Clicquot" de la "femme d'affaires de l'année" à la présidente des laboratoires Upsa en octobre 1994)
- J'irai encore plus loin dans l'ouverture.
- Je me fous des Bretons. Je vais être au milieu de dix connards en train de regarder une carte ! (2007)
- Je ne suis candidat à rien. (citation élue meilleure perle politique pour l'année 2005)
- Je ne veux pas qu’aucun Français ne soit condamné à l’inactivité. (19/3/2007)
- Je veux mettre au service de l'injustice, plus de moyen (4/2006)
-
Je voudrais leur dire qu’on a reçu un coup de pied au derrière mais que c’est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur. (14/10/2015)
- Si nous ne réussissons pas, nous échouerons
- Une partie des français se dit "il fait une politique pour quelques-uns et pas pour tous." Si les français croient ça (et ils ont raison de le croire), je dois en tirer des conclusions immédiates. (4/2008)

NOËL MAMÈRE
- Les écologistes ne s'intéressent pas qu'au cul des oiseaux et à la chlorophylle. 

NORA BERRA (secrétaire d'état à la santé)
- Je rappelle, dans le cadre de la vague de froid qui s'abat actuellement les principales mesures à adopter en cas de grand froid, notamment pour les populations vulnérables (sans-abri, nourrissons...)... En cas de grand froid, je recommande aux personnes les plus vulnérables d'éviter de sortir.  (4/2/2012)

PASCAL CLEMENT (Garde des Sceaux)
- Je suis peut-être nul, mais le ministre, c'est moi.

PATRICE DE MAC MAHON (1808-1893)
- La fièvre typhoïde est une maladie terrible. Ou on en meurt, ou on en reste idiot. Et je sais de quoi je parle, je l'ai eue. 

PATRICK DEVEDJIAN
- C'est mieux d'être un président bling-bling qu'un candidat plan-plan.  (à propos de Nicolas Sarkozy, 21/1/08)
- Je suis pour un gouvernement d'ouverture, y compris aux sarkozystes, c'est tout dire. (citation élue meilleure perle politique pour l'année 2007 )
- Les coupures de presse sont celles qui cicatrisent le plus vite.

PHILIPPE DE VILLIERS
- Ce n'est pas que j'ai réfléchi, c'est que la réflexion s'est imposée à moi. (1995)
- Quand on va m'entendre et que l'on va me voir, ça va se voir et ça va s'entendre.

PHILIPPE SEGUIN (1943-2010)
- Ce n'est pas parce que les caisses sont vides qu'elles sont inépuisables

PIERRE MAUROY
- La droite et la gauche, ce n'est pas la même chose.

RACHIDA DATI
- Les fonds d’investissement veulent une "rentabilité à 20, 25 %, avec une fellation quasi-nulle...  (26/9/2010)'
- C'est un gode des bonnes pratiques...(1/4/ 2011)

RAYMOND BARRE (1924-2007)
- L'avenir ce n'est pas la fuite en avant dans le passé.
- La meilleure façon de résoudre le chômage, c'est de travailler. .
- Le manque de cadres justifiait le maintien de Papon dans ses fonctions après la guerre. 
- Moi, je viens toujours au salon de l’agriculture pour voir les vaches, et voir les vaches me regarder.
- Pourquoi voulez-vous que j’esquive la question quand la question ne se pose pas ?

- Quand le moment est venu, l'heure est arrivée. .

ROBERT HUE
- Si Bush et Thatcher avaient eu un enfant ensemble, ils l'auraient appelé Sarkozy. 

ROMANO PRODI
Les seuls grands travaux que Berlusconi a réalisé ont été son lifting et ses implants capillaires !

ROSELYNE BACHELOT
- 99% du changement climatique est lié à l'inclinaison de la Terre. (Paris Match, 05/09/2002)
- La moitié du nuage d'ozone qui sévit dans la région parisienne est d'importation anglaise et allemande.
- Ségolène Royal n'est pas maladroite, elle est mal à gauche. 

SEGOLENE ROYAL
- C'est moi qui maîtrise la rareté de ma parole politique, pour dire des choses intelligentes quand j'ai besoin de les dire. (2010)
- Il faut redonner de la précarité, c'est un vrai combat. (janvier 2007)
- Je m'adresse à vous, à cette génération qui n'est pas encore née
- Les enfants ne mentent jamais.
- Même quand je ne dis rien, cela fait du bruit. (citation élue meilleure perle politique pour l'année 2006 )
- Pourquoi on va en savoir plus sur l'origine de la vie ? Parce que la comète est restée à l'abri du réchauffement climatique…(11/2014, suite à l'accostage de la sonde Philae sur la comète Tchouri)
- Qui va sur la grande muraille conquiert la bravitude. 
- Une capacité de réaction, voilà ce qui a manqué à Airbus !
- Une femme sur trois est assassinée par son mari.

SILVIO BERLUSCONI.
- Bien sûr, leur abri actuel est tout à fait provisoire, mais justement, il faut prendre ça comme un week-end en camping. (en 2009, à propos des sinistrés du séisme de l'Aquila, qui a fait  300 morts).
- J'ai fait mieux que quiconque dans tous les domaines où je suis intervenu.
- Je suis le Jésus-Christ de la politique
- Mussolini n'a tué personne, il a envoyé des gens en vacances sous forme d'exil intérieur. (2003)
- Seul Napoléon a fait mieux que moi !

SIMONE VEIL
-
Rien de plus ennuyeux qu’une réunion électorale. Un jour je me suis endormie pendant mon propre discours.

THIERRY LEPAON (secrétaire général de la CGT)
- Qu'on ne nous dise pas que le bac va être reporté ou annulé à cause de nous ! Il n'y a que 8% des lycéens qui prennent le train.(Pendant une grève des cheminots, 13/9/2014)

VALERIE BOYER (députée sarkozyste)
- Vous en connaissez, vous des lois qui ne sont pas électoralistes ?  (29/1/2012)

VALERIE PECRESSE
- Ségolène Royal est une femme qui cache une forêt d’hommes, Nicolas Sarkozy, un homme qui cache une forêt de femmes.

VALERY GISCARD D'ESTAING
- A mon âge, l'immortalité est devenue une valeur-refuge. (à propos de son élection à l'Académie Française.)
- C'est un texte facilement lisible, limpide et assez joliment écrit : je le dis d'autant plus aisément que c'est moi qui l'ai écrit. (au sujet du projet de Constitution Européenne).
- C'est une bonne idée d'avoir choisi le référendum, à condition que la réponse soit oui ! (au sujet du projet de Constitution Européenne.)
- Si le nouveau gouvernement décide de gouverner, alors il doit gouverner.

WINSTON CHURCHILL (1874-1965)
- Christophe Colomb fut le premier socialiste, il ne savait pas où il allait, ignorait où il se trouvait, et tout cela aux frais des autres.

XAVIER BERTRAND
J’ai toujours été pour les excès de rémunération. (2012)

YVETTE ROUDY
- Je suis pour l'égalité des sexes, et en tant que ministre, je prendrai toutes les mesures qui s'imposent.

PERLES DE PATERNITÉ DOUTEUSES
- Avant l'indépendance on était au bord de l'abîme, nous avons fait un pas en avant. (Sekou Touré président-dictateur de la Guinée de 1958 à 1984)
- L'Afrique était au bord du gouffre, mais heureusement elle a fait un grand pas en avant ! (Joseph Désiré Mobutu, président du Zaïre (Congo Kinshassa) de 1965 à 1997)


Notes de bas de page
(1). Ce "pauvre" Junker a été victime de moqueries d'une incroyable méchanceté de la part de certains bien-pensants, à la suite de ces propos. En fait, il s'agit d'un simple lapsus, il voulait tout simplement dire ;" j'ai vu plusieurs autres dirigeants de la planète". Vraiment aps de quoi en faire un plat !