Le MOMOSITE vous présente

Petits coups de gueules (ou coups de cœurs) sans importances
(Blog)

Page mise à jour le 15/08/2016

 

     

Un blog, ça ne sert à rien... mais ça défoule !

385 Jeux olympiques 15 août 2016

Jeux olympiques

Comme faire pour expliquer à Google-actualités que je m'en tape le coquillard des Jeux Olympiques. Toute cette avalanche de chauvinisme imbécile et de de fric me donnent  envie de gerber

384 1er mai 1er mai 2016

1er mai

Dans notre série tous les ans c'est la même chose ! Le traditionnel défilé du premier Mai rassemble un certain nombre de manifestants avec à leur tête un certain nombre de personnalités de gauche et de syndicalistes.

383 Bon anniversaire 10 Mars 2016

Bon anniversaire

Sharon Stone a 58 ans aujourd'hui, on lui fait un gros bisou.

382 Bon anniversaire 24 février 2016

Bon anniversaire

Paris Hilton a 35 ans aujourd'hui, on lui fait un gros bisou.

381 Pluton 14 juillet 2015

Pluton

Date historique, la sonde américaine New Horizon réussit le survol de Pluton et des ses principaux satellites, mais les médias s'en foutent et préfèrent nous parler du tout de France

380 Mad Max Fury Road 14 mai 2015

Mad Max Fury Road 

Un film de George Miller (2015) avec Charlize Théron. La déception est à la hauteur de l'attente : énorme ! Certes, il faut bien admettre que la réalisation est brillante, folle et baroque, c'est même l'œuvre d'un génie, mais sinon c'est quoi ce film, sinon un péplum mécanisé, c'est dire le niveau ! Vous me direz : les précédents aussi, mais pour ceux-ci le concept était innovant, alors pourquoi ce remake qui n'a rien à nous dire de plus ? Pur produit hollywoodien, ce film s'appuie sur une recette simple : overdose (jusqu'à la nausée) de violence et de cascades (mais pas trop sanguinolentes non plus, on n'est pas dans un film gore), un doigt de féminisme, un zeste d'écologie, mais en revanche pas d'érotisme, même là où il en faudrait ! On notera aussi les erreurs de script à la pelle dont la plus belle est constituée par les robes blanches immaculées et infroissables après un épisode dans la boue. Les rares "moments calmes" du film prêtent à sourire en raison du jeu médiocre des acteurs parmi lesquels seule Charlize Théron "passe". Deux ou trois bonnes idées par ci par là ne peuvent prétendre à sauver ce film gavant.

379 1er mai 1er mai 2015

1er mai

Dans notre série tous les ans c'est la même chose ! Le traditionnel défilé du premier Mai rassemble un certain nombre de manifestants avec à leur tête un certain nombre de personnalités de gauche et de syndicalistes.

378

Big Eyes

21 mars

Big Eyes

Un film de Tim Burton (2014) avec Christoph Waltz et Amy Adams. Du Tim Burton assagi mais beaucoup de bonnes choses, une très bonne réalisation, les deux acteurs principaux au top, Christoph Waltz à la limite du cabotinage mais ça passe bien et Amy Adams dont l'étrange beauté crève l'écran. L'histoire est intéressante surtout dans sa première partie, après ça s'essouffle un peu, le film devenant prévisible et sans grand enjeu. Au-delà de l'histoire et même si ce n'est pas le sujet traité, on peut y déceler un regard très critique sur le fonctionnement du marché de l'art. La scène de procès (les américains ne peuvent pas s'empêcher d'en fourrer partout) malgré l'absence d'enjeu est plutôt réussie. C'est un biopic et il faut bien respecter l'histoire mais on peut cependant reprocher aux scénaristes de présenter la secte de Jehovah sous un jour trop bienveillant. Très belle B.O.

377 Bon anniversaire 10 Mars 2015

Bon anniversaire

Sharon Stone a 57 ans aujourd'hui, on lui fait un gros bisou.

376 Ceres 6 mars 2015

Céres

La sonde Dawn se satellise autour de Céres et entame l'étude approfondie de cette planète naine (ceci dans l'indifférence complète des médias qui s'en foutent royalement)

375 Bon anniversaire 24 février 2015

Bon anniversaire

Paris Hilton a 34 ans aujourd'hui, on lui fait un gros bisou.

374

Cinquante nuances de Grey

16 février 2015

Cinquante nuances de Grey

Un film de Sam Taylor-Wood (2015) avec Dakota Johnson. Mettons d'abord les choses au point, il ne s'agit pas d'un film érotique mais d'une comédie romantico-dramatique ayant pour thème les rapports sadomasochistes et qui comporte quelques scènes érotiques. Vu comme ça le film peut être qualifié d'intéressant (à défaut d'être génial). Le film nous parle donc du S.M. qui fait partie des pratiques mal connues et pour lesquelles les clichés vont bon train. On peut distinguer deux tendances dans cette pratique : c'est soit un jeu érotique parmi d'autre, dans ce cas quand c'est fini on passe à autre chose, soit un état permanent où l'on va jusqu'à signer un "contrat" pour en définir les détails. Dans le film l'homme est un adepte de cette seconde tendance, alors que la femme accepterait bien l'aspect ludique, mais sans se laisser enfermer dans des clauses contractuelles. L'évolution des rapports entre les deux personnages est à ce sujet très bien vu, les points de vue se rapprochant, l'homme abandonne le contrat écrit mais reste fidèle à ses règles orales au grand dam de la femme qui souhaiterait une relation plus "aérée". On déplorera la dernière scène S.M. absurde, puisque la femme se révolte contre ce qu'elle vient d'accepter (?) ainsi que la psychanalyse de super marché (si je suis comme ça, c'est parce que j'ai eu une enfance malheureuse et bla-bla-bla - mais le film à le bon goût de ne pas entrer dans les détails). La réalisation est correcte, les scènes érotiques sont assez jolies. Quant aux acteurs, Dakota Jonhson est surprenante, pas canon, mais super mignonne et jouant très bien (une fille trop glamour n'aurait pas fait l'affaire), Jamie Dornan, lui, a autant de charisme qu'un videur de boite de nuit, mais il reste passable au sens propre du mot. Quant à la fin, suivant son humeur on la trouvera abrupte, ouverte ou en queue de poisson…. Des défauts, certes, mais c'est loin d'être mauvais film, même si sur le sujet on peut préférer par exemple "La secrétaire" le chef d'œuvre de Steven Shainberg (2002)

373

It follow

7 février 2015

It follow

Un film de David Robert Mitchell (2014). L'idée de base est tout à fait originale et aurait pu nous donner un très bon film. Le résultat n'est hélas pas à la hauteur, on a l'impression d'avoir affaire à un scénario bâclé abusant des déficits d'explications, souffrant de dialogues mal maîtrisées et s'encombrant de plans inutiles et de références peu pertinentes à Dostoïevski. La scène de la piscine, devant constituer le clou du film ne tient pas toutes ses promesses et le mot "Fin" nous arrive comme un cheveu sur la soupe. Reste quelques bonnes scènes d'épouvante et une actrice principale plutôt mignonne (Maika Monroe).

372

Jupiter, le destin de l'Univers

4 février 2015

Jupiter, le destin de l'Univers

Un film de Lana et Andy Wachovsky (2015). Encore une erreur des producteurs qui croient qu'il suffit d'effets spéciaux bluffants pour réussir un film. Parce que à part ça et quelques jolis décors, il reste quoi ? Un scénario d'une débilité absolue, que ce soit dans ses grandes lignes ou dans ses détails, des dialogues abscons entrecoupés de scènes d'action gavantes et sans tension. Mila Kunis n'est pas mise en valeur, quand aux deux "héros" masculins invincibles et sautillants ils ont autant de charisme que des bovins charolais. Fuyez !

371 Charlie Hebdo 7 janvier
2015

Charlie Hebdo

La haine et l'imbécillité viennent de frapper en France : 12 morts au siége de Charlie Hebo dont Wolinski, Cabu, Tignous et Charb le directeur dont nous publions le dernier dessin, prémonitoire. Que les ordures qui ont fait cela sachent que la liberté de penser, décrire et de dessiner n'est pas morte pour autant, d'autre reprendront ce flambeau.

370 Philae 12 novembre 2014

Philae

Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, une sonde spatiale se pose sur le noyau d'une comète. Il s'agit de Philae, l'atterrisseur de la sonde Rosetta atterrissant sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, après un périple de 10 ans. Au mome,t de l'impact la comète se trouvait à 3,5 UA* de la Terre et à 3 UA du soleil. l s'agit d'un exploit technique remarquable de la part de l'agence spatiale européenne.

Et pendant que tous les amateurs d'astronomie et d'astronautique saluait l'exploit comme il se doit, quelques politiques montrait publiquement leur inculture en confondant comète et planète, quelques féministes fustigeait le responsable de la mission coupable de porter une chemise sexiste et quelques intégristes se réclamant de l'Islam affirmait que tout cela n'était que de la mise ne scène car il est impossible de savoir où est vraiment une comète... La science a encore du boulot !
*1 UA équivaut à la distance de la Terre au Soleil soit 150 millions de km

369 Une nouvelle amie 7 novembre 2014

Une nouvelle amie

Un film de François Ozon (2014) avec Romain Duris et Anaïs Demoustier. Grâce à un montage nerveux, Ozon va de suite à l'essentiel, il n'est pas un cinéaste littéraire mais un cinéaste pictural, et à l'instar des grands peintres ses films sont là pour montrer ce qu'il l'intéresse de montrer et uniquement cela. Le sujet n'est pas tant le travestissement que la fascination qu'exerce ce milieu (y compris chez les femmes, puisque c'est cet aspect qui est au centre du film). Le pari était risqué, il fallait éviter la caricature mais ne pas non plus tomber dans le politiquement correct, exercice d'équilibriste qu'Ozon réussit à merveille. Les deux acteurs sont excellemment dirigés avec un Romain Duris bluffant en travesti et une Anaïs Demoustier extraordinaire de charme et de sensibilité. Il y a de l'émotion (juste ce qu'il faut), une touche d'humour, une teinte d'érotisme et surtout beaucoup de tact. La scène de cabaret est grandiose. La réalisation est parfaite. On est donc passé très près du chef d'œuvre, hélas, il y a cette scène à l'hôpital, inutilement longue et lourde dont on ne comprend qu'après coup qu'il s'agit d'un clin d'œil à "la belle au bois dormant". Du grand Ozon cependant !

368 Interstellar 6 novembre 2014

Interstellar

Un film de Christopher Nolan, (2014) avec Matthew McConaughey et Anne Hathaway. Pourquoi suis-je aller voir ce film alors que je m'étais sauvé en pleine séance pendant la projection d'Inception ? Parce que la Science-fiction, les planètes et les fusées, c'est mon truc et qu'en la matière, je suis plutôt bon public. Si j'avais su.... Le film est ambitieux, ce qui n'est pas un reproche, mais il est prétentieux, (attention, les yeux, c'est mon dernier chef d'œuvre ...)  ce qui en est un.  Pire il est racoleur, tous les moyens étant employés pour rallier la critique : On surfe sur le slogan "il faut sauver la planète" et les écolos sont ravis, on met en scène d'interminables pleurnicheries, ça permet de dire que le film fait dans l'émotion, on égraine des prétendues énigmes philosophiques (d'ailleurs toutes résolues définitivement au XXème siècle) ça permet de dire que c'est un film qui fait réfléchir, ça veut faire parfois dans l'humour, ça ne fonctionne pas mais ça permet de dire que le réalisateur en a. Ça multiplie les références à 2001, ça permet de dire que ce film rendant hommage à Kubrik ne saurait nous laisser indifférent. Pire, ça dit sans le dire mais en le disant quand même que les missions Apollo lunaires étaient bidons, ce qui permet de se mettre dans son camp les conspirationnistes de tous poils. Le pitch est digne d'une mauvaise série B, le film use et abuse des facilités de scénario et du non-dit (ah, cette scène où Murphy crie Eureka car elle a tout compris.... mais pas nous !) On passera sur les stupidités scientifiques genre :" la 5ème dimension" qui permet de cautionner toutes les bêtises du scénario. On passera aussi sur les invraisemblances, la plus gonflée étant ce fameux plan B dont on nous dit explicitement qu'il n'intéresse personne (un éclair de lucidité ?) mais qu'on utilise tout ce qu'il faut, y compris le mensonge pour le mettre en œuvre. Alors on sauve quoi ? Les prétendues "paysages de planètes inconnues, magnifiques à couper le souffle" se résument à un désert de glace. La musique est envahissante. Au niveau acteur Matthew McConaughey se débrouille assez bien (quand il ne pleurniche pas), mais Anne Hathaway est aussi expressive qu'un baba à la crème. Il n'y a aucun suspense, aucune tension, on n'éprouve aucune empathie pour les personnages, mais le film possède un certain rythme ce qui fait qu'on regarde jusqu'au bout, Quant à la dernière demi-heure c'est du grand n'importe quoi. Certains ont cru pouvoir écrire qu'on ne sortait pas intact de la vision de ce film, qu'on l'ai aimé ou pas, moi je suis sorti en me disant simplement : "bof !".

367 Paul McCarthy 18 octobre 2014

Paul McCarthy

Place Vendôme : Le 15 octobre 2014, l'artiste américain Paul McCarthy (né en 1945) exposait dans le cadre de la FIAC, une statue gonflable intitulée "tree' (arbre). Cela provoqua la colère de la fachosphére dont un courageux membre frappa l'artiste avant de s'enfuir à toutes jambes, et d'autres vandalisèrent l'oeuvre dans la nuit du 17 au 18, tandis que d'autres encore se déchaînaient sur la toile en protestant qu'un "la place Vendôme soit défigurée» et Paris humilié par l'installation d'un plug anal géant de 24 m de haut" (Rien que ça !). On notera au passage que les catholiques intégristes connaissent donc parfaitement ce qu'est un plug anal. On nous avait caché ça !

PS : Je ne défend pas l'art contemporain (d'ailleurs ce concept est flou car peuplé d'imposture) mais si une oeuvre est moche, le fait de la détruire est autrement plus moche ! UA du Soleil

366

Elle l'adore

25 septembre 2014

Elle l'adore

Un film de Jeanne Herry (2014) avec Sandrine Kiberlain. Une bonne surprise ! L'histoire est originale et bien menée. (on déplorera juste un facilité de scénario au cours de l'enquête, ou alors c'est moi qui n'ai pas compris). L'interprétation de Sandrine Kiberlain est magistrale, c'est vraiment un bonheur de la voir jouer. On ne peut malheureusement en dire autant des acteurs jouant le couple de flics (l'homme est mauvais, la femme exécrable). N'empêche que, globalement c'est un très bon film sans prétention ni prise de tête.

365

Sin City, j'ai tué pour elle

21 septembre 2014

Sin City, j'ai tué pour elle

Un film de Robert Rodriguez et Frank Miller (2014) avec Eva Green, Jessica Alba, Mickey Rourke. Le premier opus fonctionnait en raison de l'originalité de son concept et de son découpage où plusieurs récits finissaient par se souder et on en oubliait la vacuité du propos. Ici on nous ressert exactement la même sauce dans un récit déstructuré qui n'arrive jamais à passionner et où les scènes deviennent répétitives (les types qui traversent les fenêtres et qui s'écrasent dans le verre brisé, ça va bien cinq minutes). La seule valeur ajoutée est la présence sulfureuse d'Eva Green, mais quand elle quitte le film, l'ennui s'installe dans un final aussi prévisible qu'inintéressant.

 

364 SOS Météo 12 septembre 2014

SOS Météo

Les Aventures de Philip et Francis - Tome 3 - SOS Météo (2014 - (Scénario Pierre Veys, dessins Nicolas Barral). C'est de mieux en mieux, l'album arrive a surpasser encore le tome 2 qui était déjà génial. L'exercice se dit être un hommage, affirmation sans aucun doute obligé car ce sont vraiment tous les travers et les tics de la vraie série Blake et Mortimer qui sont passés à la moulinette et ce n'est pas triste. A acheter d'urgence

363

La planète des singes, l'affrontement

14 août 2014

La planète des singes, l'affrontement

Un film de Matt Reeves (2014) S'il y a des films qu'on a envie de démolir, d'autres qu'on a envie de défendre, ici on a simplement envie de dire : "bof" ! Le scénario n'offre ni surprise ni tension (juste un peu vers la fin). Les personnages sont stéréotypés, les situations intimistes déjà vu et revus, on a droit à des facilités de scénario de série B (les deux personnages qui se retrouvent "par hasard" parmi le fouillis guerrier d'une citée dévastée) et les invraisemblances nous sont servies à la pelle. Sinon en vrac : Les effets spéciaux sont bluffants, la BO est correcte, la 3D ne sert pas à grand-chose (sauf vers la fin), il y a une bonne scène comique où un singe fait… le singe, l'image est très sombre... Bref tout ça est moyen et constitue une réelle déception par rapport au précédent et par rapport à l'attente. (Quoique sachant que le réalisateur est Matt Reeves, l'auteur du calamiteux Coverfield…) Bof, bof, et rebof l

 

362 La  comète Tchourioumov-Guérassimenko 12 août 2014

La  comète Tchourioumov-Guérassimenko

La noyau de la comète Tchourioumov-Guérassimenko photographiée par la Sonde Rosetta en août 2014

361

Lucy  

12 août 2014

Lucy  

Un film de Luc Besson (2014) avec Scarlett Johansson et Morgan Freeman. Il faut bien sûr aimer la science-fiction et le ton qui parodie certains films d'actions asiatiques. Le seul problème c'est le thème choisi, forcément casse-gueule et qui ne mène nulle part. Mais cette réserve importante mise à part, le film est bon, les premières séquences sont exceptionnelles (après il y une petite baisse de régime). La fin mélange le gélatineux, le foutraque et se termine par des propos philosophiques dont tout le monde se fout (Besson le premier sans doute). Scarlett Johansson est réellement fabuleuse dans ce rôle, elle crève l'écran de façon incroyable, les méchants sont vraiment des méchants de bande dessinée, ce qui passe très, très bien, les images sont splendides, la bande son agréable et efficace. Bref c'est très bon.

360

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?

29 juillet 2014

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?

Un film de Philippe de Chauveron (2014). Enorme succès populaire. Il n'y a pourtant vraiment de quoi s'affoler, une réalisation quelconque, une direction d'acteurs inexistante ce qui fait que seuls ceux qui ont de l'expérience ou du talent s'en sortent (Clavier, Laudy) et surtout un scénario lourdingue et parsemé de clichés (que le film prétend pourtant combattre). Ça se tourne pas mal en rond, devient un peu intéressant avec la partie de pêche puis tombe dans la pire sucrerie avec un happy-end stupide. C'est peut-être dommage car au-delà des bons sentiments à la tonne, le film avait l'audace d'essayer de montrer que le racisme, les préjugés et la connerie ne sont pas l'apanage de l'homme blanc occidental.

359 Lorin Maazel 15 juillet  2014

Lorin Maazel

Lorin Maazel  l'un des plus talentueux chefs d'orchestre du monde vient de s'éteindre à 84 ans.  Mal aimé des puristes, Il me revient en mémoire une anecdote.

En 1979 invité au "Grand  Echiquier de Jacques Chancel, diffusé simultanément à la télévision et sur France Musique, Lorin Maazel avait cassé les codes du genre en invitant Stephan Grappelli et Serge Lama., il avait joué en duo avec le premier et interprété au violon un chanson du second. Tout cela était fort sympathique. Une fois l'émission terminée, j'éteins la télé. Sur France musique on entend un morceau de piano joué par Arturo Benedetti Michelangeli. Quand il fut terminé, on entendit l'infâme Antoine Goléa  déclarer : merci Arturo Benedetti Michelangeli vous venez de sauver la soirée. Comment peut-on être abject et con à ce point ? Mais tout le monde a aujourd'hui oublié Antoine Goléa, en revanche on n'est pas près d'oublier Lorin Maazel, un grand parmi les grands.

358

Under the skin

5 juillet 2014

Under the skin

Un film de Jonathan Glazer (2013) avec Scarlett Johansson. Le prégénérique annonce la couleur : long, chiant, nombriliste et quasi incompréhensible. Et tout le film sera comme ça. Je n'ai aucun a priori contre le cinéma expérimental, mais force est de constater que celui-ci est raté, que l'auteur n'a pas grand-chose à dire (car, non, il ne "prend pas son temps", il tire à la ligne pour atteindre les 90 minutes). Quant à Scarlett Johansson, elle donne énormément de sa personne pour faire vivre le film, mais ne parvient juste qu'à nous empêcher de nous enfuir avant la fin. Faut dire que l'actrice est superbe, d'autant qu'elle à la grande bonté de nous offrir le joli spectacle de sa nudité, (mais bizarrement beaucoup moins bien mis en valeur que son visage, hélas) mais ça ne vaut pas le prix d'une place de cinéma ! PS : il est amusant de constater que nombre de ceux qui encensent le film le font sur la base de son pitch et non sur sa réalisation.

357 Eli Wallach 25 juin 2014

Eli Wallach

Eli Wallach était une "geule" du cinéma américain; né en 1915, il vient de mourir à l'âge de 98 ans. On n'est pas près d'oublier sa tronche dans Le Bon, la Brute et le Trand (c'est lui qui jouait le truand). Films notables .

1960 : Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) de John Sturges
1961 : Les Désaxés (The Misfits) de John Huston
1966 : Le Bon, la Brute et le Truand (Il Buono, il brutto, il cattivo) de Sergio Leone
1990 : Le Parrain 3 (The Godfather: Part III) de Francis Ford Coppola

356 Bunny Yeager  26 mai 2014

Bunny Yeager

Bunny Yeager (née en 1929) était une célébre pin-up et photographe américaine. (elle fit aussi la promotion des bikinis)
Parmi ces titre de gloire :

- En 1954, elle réalise une séance de photo avec son amie Bettie Page en compagnie de deux guépards dans un parc animalier de Floride
- La même année elle photographie Bettie Page nue avec une coiffe de Mère-Noël, au pied d'un sapin et faisant un clin d'œil. Cette photo devenue célébrissime permettra à Bettie Page de devenir la Playmate de Janvier 1955 pour le magasine Playboy fondé par Hugh Hefner.
- Elle est l'auteur des photos de plage d'Ursula Andress en 1961 en marge du film "James Bond 007 contre Dr No."

355 1er mai 1er mai 2014

1er mai

Dans notre série tous les ans c'est la même chose ! Le traditionnel défilé du premier Mai rassemble un certain nombre de manifestants avec à leur tête un certain nombre de personnalités de gauche et de syndicalistes.

354 Les papes 27 avril 2014

Les papes

Grandes fêtes des papes à Rome avec deux papes vivants et deux papes complètement morts. Ces gens là font ce qu'ils veulent, ce n'est pas mon problème et j'en ai rien à foutre. Ça le devient quand même quand les médias nous cassent les pieds jusqu'à plus soif avec ces pitreries. Ça le devient aussi quand la France envoie son premier ministre assister à ces cérémonies obscurantisme.... Moi qui croyais qu'on était un état laïc !

353 Kepler - 186f 17 avril 2014

Kepler - 186f

Découverte de la première planète habitable de la même taille que la Terre, hors système solaire. Elle est situé dans la constellation du cygne à 500 années lumière de la Terre. Cette découverte a permis aux médias de nous raconter n'importe quoi (où est le temps où les rédactions s'offraient les services de vrais commentateurs scientifiques comme Albert Ducrocq ?). Plus étonnant est la réaction de certains astronomes sur les forums spécialisés, allant jusqu'à dire que cette découverte n'a que peu d'importance. Si les astronomes ne sont même plus capables de rêver, on est mal.

352

Apprenti gigolo

9 avril 2014

Apprenti gigolo

Un film de John Turturro (2013) avec lui-même, Woody Allen, Sharon Stone, Vanessa Paradis. Excellente surprise que ce film où tout est excellent à commencer par le scénario gentiment amoral, mais qui jusqu'à la fin évite tous les pièges (et il y en avait !). La réalisation est sans faute et sans temps morts. Turturro et Paradis sont discrets mais justes, tandis que Woody Allen évite d'en faire de trop (et autant dire qu'ainsi, il est parfait) quant à Sharon Stone, ses apparitions restent toujours aussi sulfureuses. Un film qui vole bien plus haut que ses apparences, entre ceux qui vivent d'une certaine marginalité et ceux qui se cambrent dans une rigidité morale et religieuse, (qui fait peur) le réalisateur n'hésite pas ! Et ça fait du bien ! Il manque un tout petit je ne sais quoi ce soit un chef d'œuvre, mais on y est presque !

351 Encelade 3 avril 2014

Encelade

Encelade, satellite de Saturne possède bien un vaste océan d'eau liquide profond de 10 000 mètres... mais sous une couche de 40 km de glace !

350 2012VP113 27 mars 2014

2012VP113

Découvert d'une potentielle nouvelle planète naine à la périphérie de notre système solaire (entre la ceinture de Kuiper et le nuage de Oort)

349 Chariklo 26 mars 2014

 Chariklo

Charikolo est un astéroïde centaure, c'est à dire qu'il se ballade au delà de l'orbite de Jupiter en gravitant sur une orbite très excentrique. Chariko mesure environ 210 km de diamètre
On vient d'apprendre qu'il est entouré deux anneaux (découverts en fait en 2013 mais annoncés en 2014) respectivement de 7 et 3 kilomètres de large, séparés par 14 km, et situé à 391 et 405 km de l'astéroïde. Ils ont été nommé "Oiapoque" et "Chu"í
Volia qui est surprenant parce que la présence d'anneaux autour d'un corps aussi petit n'avais jamais jusqu'alors été envisagé.
Décidemment l'astronomie c'est passionnant !

348 Bon anniversaire 10 Mars 2014

Bon anniversaire

Sharon Stone a 56 ans aujourd'hui, on lui fait un gros bisou.

347 Bon anniversaire 24 février 2014

Bon anniversaire

Paris Hilton a 33 ans aujourd'hui, on lui fait un gros bisou.

346 Carnet noir 16 février 2014

Carnet noir

Gloria Leonard (1940-2014)
(1940-2014). L'une des pionnières du genre. Née à New-York en 1940, cette très belle femme commença sa carrière à 34 ans en 1971 et fut active jusqu'en 2001. A tournée notamment avec Joseph W. Sarno (Trouble With Young Stuff, 1976), Gerard Damiano (The Ultimate Trip, 1977), ou Radley Metzger (The Opening of Misty Beethoven, 1977). Combattante infatigable de la liberté sexuelle et de la défense du cinéma pornographique, elle fut aussi rédactrice du magazine pour homme "High society". Elle est considérée comme l'une des "25 Femmes Légendaires de Cinéma Érotique Classique". Décédée en 2014 (AVC).

Barbe (1936-2014)
Dimanche dernier décédait le dessinateur Barbe, connu pour ses troublants dessins érotiques transformistes, il était né en 1936. Il avait publié dans "Le Rire", Hara-Kiri, Pilote, Charlie-Mensuel, l'Echo des savanes,...ainsi qu’un très joli Cantique des Cantiques aux éditions de la Musardine en 2000.
Mort, hélas dans l'indifférence quasi générale (juste deux dépêches confidentielles dans Google actualités)
La postérité, papa, c'est plus ce que c'était avant...

 

Asslan (1930-2014)
Né en 1930, Aslan connut la célébrité  en illustrant les pages du magasine Lui de ses pin-up (1960-1981) qui ont fait rêver des générations de joyeux obsédés.  Il est aussi l'auteur du buste de Dalida érigé" à Paris sur la place du même nom. On pourra en revanche oublier son bute de Marianne en Mireille Mathieu, ou différentes sculptures de personnalités assez peu inspirés. 

345 François Cavana 29 janvier
2014

Cavanna

Cavanna (1923-2014)
Il passera à la postérité pour avoir été le fondateur des magazines Hara-kiri et Charlie Hebdo ainsi que pour ses assertions virulentes et pleine d'esprit. Il a un peu déconné (mais qui ne le fait pas ?) en se retrouvant dans le camp des conservateur lors du débat sur la (pourtant très timide) réforme de l'orthographe, mais on ne lui en voudra pas pour si peu.

344 Claudia Abbado 20 janvier 2014

Claudia Abbado

Claudio Abbado, (1933-2014) fut  l'un des plus grand chef d'orchestre contemporains. Quand le poste de chef d'orchestre du philharmonique de Berlin se trouva vacant du fait du décès d'Helmut von Karajan, en 1989 les musicien de cette ensemble votèrent pour que ce soit Abbado qui prenne sa place. Fallaitle faire, non ?

343 Al Goldstein 20 décembre 2014

Al Goldstein

Al Goldstein (1936-2013) vient de mourir à l’âge de 77 ans à New York dans le dénuement, lui qui vécut plus qu’aisément grâce à son succès dans la pornographie. Peu connu en France, Al fut un pionnier du porn diffusé à une large audience, un Larry Flynt qui n’aurait pas eu droit à son biopic made in Hollywood.
Il y avait Playboy et son érotisme de bon goût bien installé depuis 1953 ; en novembre 1968, Goldstein (avec un partenaire, Jim Buckley) lança Screw avec 350 dollars de budget. La pornographie débarquait dans le mainstream, la culture porn allait débouler. Le magazine voulait dévoiler « le monde du sexe dans sa totalité » et Goldstein dans l’édito promettait de ne s’excuser pour rien et « de ne jamais censurer un poil pubien ou un organe ». Il plongeait dans la pornographie brute, tout en l’accompagnant d’une satire sociale et politique à travers textes et dessins.

342 Joan Fontaine 15 décembre 2013

Joan Fontaine

La presse en a presque pas parlé :
Joan Fontaine (1917-2014)
immortelle interprète de deux immenses chef d’œuvres d'Alfred Hitchcock (Soupons, et surtout Rebecca) décédée le 15 décembre à 96 ans

341 Georges Lautner 24 novembre 2013

Georges Lautner

Georges Lautner, (1926-2013)
Il restera comme le talentueux réalisateur des Tontons flingueurs (1963), mais aussi
Les Barbouzes (1964), Les Pissenlits par la Racine (1964) ,  Ne nous fâchons pas (1966),  Fleurs d'oseille (1967),  Laisse aller, c'est une valse (1971).... Un cinéma populaire mais d'excellente qualité. C'est aussi lui qui donna ses meilleures rôles à la divine Mireille Darc.