Le MOMOSITE vous présente  : 

Les citations de Benoît de Macadamia
précédées d'une biographie sommaire et suivies d'une bibliographie essentielle.

Page mise à jour le 12/05/2017

Né en 1946 au Havre d'un père archéologue qui ne le reconnaîtra que plus tard et d'une mère entraîneuse de bar, le jeune Benoît de Macadamia (dont nous ignorons le véritable patronyme) se prend de passion pour l'écriture. Il rédige son premier roman à 15 ans pendant les récréations. Alors qu'il est quasiment achevé, il lui sera "confisqué" par un professeur qui lui reproche "d'écrire des âneries et d'employer des mots vulgaires". Le manuscrit ne lui sera jamais rendu. A 17 ans il quitte l'école et se fait embaucher comme apprenti chez un artisan fleuriste. En 1967, à sa majorité, il apprend qu'il est légataire universel de son père décédé trois ans plus tôt. Le jeune Benoît dispose de biens immobiliers et de rentes viagères qui le dispense alors de travailler. Se retirant près d'Alençon, mais conservant un appartement à Paris, il mènera alors une vie de bohème multipliant les conquêtes aussi bien féminines que masculines sans jamais se fixer, et publiera des essais, des romans et articles sous différents pseudonymes. Outre la littérature, Benoît de Macadamia s'intéresse aux automates, au jazz et à l'opéra.