Le MOMOSITE vous présente : 

Histoires drôles sur les
Bistrots, la Bouffe, les Restaurants

Page mise à jour le 14/12/2014

(39 histoires)

  1. BANANE
    - Monsieur ! Monsieur !
    - Quoi ?
    - Monsieur, Monsieur, Vous avez une banane dans l'oreille !
    - Comment?
    - Monsieur, Monsieur, Vous avez une banane dans l'oreille !
    - Pardon
    - Monsieur, Monsieur, Vous avez une banane dans l'oreille !
    - Hein !
    - Monsieur, Monsieur, Vous avez une banane dans l'oreille !
    - Mais enfin, parlez plus fort jeune homme, ne voyez-vous pas que j'ai une banane dans l'oreille !

  2. BANANES
    Pendant l'occupation, durant laquelle on manquait de tout, un type apprend l'existence d'un arrivage de fruits et légumes. Mais c'est à l'autre bout de Paris. Et il faut donc faire un long voyage dans le Métro.
    Notre type arrive sur place, mais manque de chance le stock est quasiment épuisé, il ne reste que 3 bananes, qu'il achète quand même, malgré leurs prix, histoire de ne pas être venu pour rien !
    Pour ne pas se faire remarquer, ni voler il loge chaque banane dans une poche de son pantalon, puis reprend le métro.
    Le métro est bondé, à chaque station, il monte encore un peu plus de monde, et à cette station là, quelqu'un écrase la banane de sa poche de droite. Le type enrage mais voilà qu'a la station d'après c'est la banane de la poche de gauche qui se retrouve écrasée. Reste celle de la poche de derrière,. Notre type à donc l'idée de plonger la main dans cette poche et de protéger la banane. L'opération est un peu délicate, vu la foule, mais notre bonhomme est rassuré.
    20 minutes plus tard, un mec lui tape sur l'épaule :
    - Ça va, tu peux me la lâcher maintenant, je descends à la prochaine !

  3. BAR D'EN FACE
    Robert et Marcel  boivent un coup au bistrot. Une fois le coup éclusé, Marcel dit à Robert :
    - Allez on remet ça, c'est ma tournée !
    - D'accord, mais au bar d'en face.
    Marcel ne cherche pas à comprendre et ils traversent la rue tous les deux pour aller au bistrot d'en face, une fois éclusé, c'est Robert qui propose une nouvelle tournée !
    - D'accord !
    - Mais on va aller en face ! Précise Robert.
    Et le manège continue comme ça 5 ou 6 fois ! A la fin Marcel demande :
    - Mais enfin, pourquoi tu change de bistrot à chaque tournée !
    - L'autre jour j'ai été chez le toubib, il m'a conseillé de faire du sport ! Du sport, moi ?Alors je lui ai demandé s'il avait une idée du sport que je pourrais faire, il m'a répondu que je devrais faire des bars parallèles, j'ai trouvé que c'était une bonne idée !

  4. BISTROT - Canard
    Un canard se pointe dans un bistrot :
    - Je voudrais une grappe de raisin !
    - Désolé, nous ne servons que des boissons, pas des fruits !
    Le lendemain :
    - Je voudrais une grappe de raisin !
    - Désolé, nous ne servons que des boissons, pas des fruits !
    Le surlendemain (on peut faire durer...)
    - Je voudrais une grappe de raisin !
    - Dis donc, canard, tu ne comprends rien, ça fait je ne sais combien de fois que je te dis qu'on ne sert pas de fruit ici, la prochaine fois, je vais te clouer le bec !
    Le lendemain :
    - Vous avez des clous ?
    - Ah non...
    - Alors servez-moi une grappe de raisin !

  5. BISTROT - Coïncidences
    Deux hommes sont dans un bar et discutent :
    - Où est-ce que tu es né ?
    - A Tours...
    - Ah bon ! Moi aussi !! Et dans quelle maternité ?
    - Celle du Beffroi...
    - Moi aussi ! Et quel jour ?
    - Le 5 octobre 1975...
    - Oh ! Moi aussi ! On est pareil ! C'est dingue !
    Un troisième homme entre dans le bar et demande au barman :
    - Alors Jimmy, quoi de neuf ?
    - Bof, rien de nouveau. Les jumeaux sont encore bourrés....

  6. BISTROT - Journal télévisé
    Un  type un peu éméché dans un bar regarde le journal télévisé à la télé et dit à son voisin aussi éméché que lui :
    - Regarde la fille sur le pont, je te parie 10 euros qu'elle ne sautera pas.
    - D'accord, pari tenu, répond l'autre.
    Après un moment de suspense, la fille se jette dans le vide.
    - Merde ! j'ai perdu. Tiens, voilà tes 10 euros.
    - C'est quand même surprenant de voir quelqu'un sauter en bas d'un pont comme ça, dit le gagnant.
    - Moi ce qui me surprend le plus, c'est que j'ai vu cette fille sauter en bas du pont au journal de midi, mais j'étais sûr qu'elle n'aurait pas le courage de le refaire une deuxième fois

  7. BISTROT - Kangourou
    C'est un kangourou qui se pointe dans un bistrot
    - Une limonade dans un grand verre
    - O.K. ça fera 20 euros.
    Le kangourou cherche dans sa poche 
    et paye, le garçon n'y tenant plus lui dit :
    - C'est pas tous les jours qu'on voit des kangourous ici !
    - A 20 euros le verre de limonade, c'est pas étonnant !

  8. BISTROT - Petit bonhomme
    C'est un petit bonhomme très sec et très agressif qui se pointe au bar d'un bistrot
    - Je voudrais un café, bien chaud et bien sucré, mais je vous préviens, je n'ai peur de rien et je ne paie pas !
    La serveuse croit qu'il plaisante et le sers quand même, mais le gars s'en va sen payer.
    Le lendemain, il revient, la serveuse croit qu'il va en profiter pour payer le café de la veille..
    - Je voudrais un café, bien chaud et bien sucré, mais je vous préviens, je n'ai peur de rien et je ne paie pas !
    Et effectivement, il ne paye pas !
    Le manége se produit plusieurs jours de suite, la serveuse demande alors l'aide d'un gros malabar qui est un client régulier du café.
    - Quand le type va venir, il faut que tu l'impressionne et qu'il comprenne qu'ici, il faut payer.
    Le petit bonhomme se pointe, la serveuse l'interpelle.
    - Bon alors aujourd'hui, il va falloir payer, sinon, tu aura affaire à ce monsieur ! (et elle lui présente le malabar)
    Le petit bonhomme toise le malabar
    - C'est vrai que tu es un malabar et que tu n'as peur de rien ?
    - Parfaitement !
    Le petit bonhomme se tourne alors vers la serveuse :
    - Alors deux cafés bien chaud et bien sucrés !
    (raconté par Anna Karina dans Alphaville de Jean-Luc Godard, 1965)

  9. BISTROT - Pianiste
    Un type se rend dans un bistrot chic où il n'a jamais mit les pieds
    - Garçon, un whisky !
    on lui sert un whisky, et quelques instants avant que le client saisisse son verre, un petit singe apparaît à la vitesse de l'éclair et sirote son whisky
    - Garçon, il y a un petit singe qui vient de siroter mon whisky, donner m'en un 2ème
    le garçon imperturbable lui en ressert un autre.
    la même scène se répète une dizaine de fois.
    - Garçon dites moi ce qui se passe ? Quel est donc ce petit singe ?
    le garçon est troublé, voyant bien que quelque part il n'a pas affaire à un alcoolique ni a un conteur de bobard
    - Je ne Sais pas quoi vous dire, il n'y pas longtemps que je suis là, allez donc en parlez au pianiste
    Il s'approche du pianiste complètement absorbé par l'exécution de son morceau
    - S'cuzez moi, vous connaissez le petit singe qui pique les whiskies derrière le comptoir
    - Non mais sifflez-moi les premières mesures, ça va peut-être me dire quelque chose.

  10. BISTROT - Sucre
    - C'est combien le café ici ?
    - Un euro, monsieur
    - Et le café sucré ?
    - La même chose, le sucre est gratuit, monsieur !
    - Super, donnez moi trois kilos de sucre

  11. BISTROT - Toilettes
    Une fille super canon avec un décolleté pas possible se penche sur le bar et fait signe au barman de se rapprocher.
    - Je peux vous dire quelque chose ?
    Tout en parlant, elle lui caresse la barbe avec les mains. Le type est tout émoustillé
    - Vous avez la barbe très douce, je peux vous parler ?
    - Bien sur, vous pouvez me parler !
    La fille lui passe maintenant la main dans les cheveux, le type ne sait plus où se mettre.
    - J'aime bien vos cheveux, mais je peux vous parler ?
    - Oui oui parle-moi !
    - Ne soit pas si pressé !
    Et la fille lui approche les doigts de la bouche et lui fait sucer, le barman frôle maintenant l'apoplexie.
    - Je peux vous dire ce que j'ai à vous dire à présent ?
    - Oui ! Oui !
    - Y'a plus de papier dans vos chiottes de merde !

  12. BISTROT - Types bourrés
    Je regardais deux vieux types bourrés de l'autre côté du bar et je dis à mon copain,
    "Et bien, ce sera nous dans dix ans."
    Il m'a répondu, "C'est un miroir, connard !"

  13. BISTROT - Whisky
    Un type se point au bistrot
    - Garçon un whisky avant que ça recommence !
    On lui sert, il le boit, et 5 minutes plus tard :
    - Garçon un whisky avant que ça recommence !
    On lui sert, il le boit, et 5 minutes plus tard
    - Garçon un whisky avant que ça recommence !
    On lui sert, il le boit (on peut faire durer...)
    Une heure plus tard, alors que le mec a déjà éclusé 12 whisky
    - Gar gar con un whi whisky avant que ça re re co co commence ! Hic !
    - OK , mais d'abord vous allez me payez ce que vous me devez !
    - Ça y est ça recommence !

  14. BOUCHER
    Ginette chez le boucher :
    - bonjour Monsieur le Boucher, je voudrais un bon morceau dans la culotte !
    A ces mots le boucher ouvre sa braguette et sort son zizi devant la Ginette, effarée :
    - Il y en a un peu plus, je vous la mets quand même ? 

  15. CHIOTTES DE LUXE
    Dans un bistrot, un mec complètement bourré demande à la patronne où sont les toilettes :
    - Au fond, à gauche puis à droite.
    Le gars s'y rend, en titubant, ouvre la porte et là, stupéfaction, il voit des chiottes en OR !
    Le mec se soulage.
    Le lendemain, l'ivrogne rencontre un de ses potes et lui raconte qu'il a chié dans des chiottes en or en lui précisant où se trouve le café.
    Le copain n'y croit pas trop mais décide de se rendre dans ce bar pour vérifier.
    Arrive devant la patronne il demande:
    - Où sont les toilettes ? Parce qu'il parait que vous avez des chiottes en or ?
    La patronne tournant son regard de l'autre côté du bar:
    - Eh Marcel, il est revenu le mec qui a chié dans ton tuba !

  16. COMPTOIR
    C'est au bistrot, deux types au comptoir échangent leurs impressions sur les femmes tout en se demandant où sont les meilleurs coups.
    - Moi, je te dis j'ai fait le tour du monde, les meilleures c'est les mexicaines ! dit le premier
    - Pas d'accord di le second, les meilleures se sont les hollandaises !
    - Non, non, tiens on va demander au barman ce qu'il en pense.
    Le barman qui n'a pas entendu le début de la conversation annonce de façon péremptoire :
    - Les meilleures se sont les bretonnes !
    - Ah bon, et pourquoi ?
    - Y'a pas besoin de rajouter de beurre !
    Silence gêné des deux consommateurs. Le barman reprend :
    - Vous parliez bien des galettes ?

  17. ESCARGOTS
    Une femme au restaurant a commandé des escargots.
    Un ... sucé, avalé ...
    2 ... aspiré ... avalé ...
    3 ... ainsi de suite
    11 ... aspiré ... ça vient pas ... sucé ... aspiré ... plusieurs tentatives ... ça ne vient pas, que dalle ! Elle le met de côté, s'occupe du 12ème, puis reviens à l'escargot récalcitrant. Nouvelles tentatives ... çà ne vient pas, rien à faire.
    Elle regarde dans la coquille pour voir si elle est bien garnie, semble entendre du bruit, approche l'escargot de son oreille et l'entend lui dire :
    - T'aime bien me sucer, hein, salope !

  18. GRANDS CLASSIQUES DE LA RESTAURATION COLLECTIVE
    CRS : Côtelette rudement sèche
    DVD : Demi Verre Do
    FBI : Fayots bien indigestes
    CGT : Croquette garnie au thon
    DHL : Demi hamburger loupé
    FNAC : Fromage nul à chier
    HEC : Hamburger, épinards, carottes
    LCL : Lasagnes collantes loupées
    OMS : Œuf-mayo, salade
    PPP : Poisson pané, purée
    RATP : Reste d'aliments tous pourris
    RER : Radis en Ramequins
    SAV : Soupe au vermicelle
    SDF : Saucisse dégueulasse, fayots
    SDF (spécial repas de Noël) : Steak dégueulasse, frites
    SMS : Salade mal servie
    TVA : Tartine vachement allégée
    TVA (spécial repas de Noël) : Tiramisu vaguement appétissant
    VIP : Viande imbouffable, purée
    VRP : Vieux ragoût pourri

  19. GRUYERE
    C'est Ginette qui entre dans une fromagerie, et après avoir acheté quelques fromages, elle demande
    - Je me suis toujours demandé d'où viennent les trous du gruyère ?
    - On les importe de Suisse, Madame… »
    - Mais d'où précisément ?
    - De Bâle, Madame !

  20. NAIN
    C'est un nain qui rentre dans un bistrot, il se dirige vers le bar et il ne voit personne, il se alors il se met a sauter à pieds joints en commandant :
    - Un fanta SVP, un fanta SVP !!!
    - Personne ne répond
    - Il recommence
    - Un fanta SVP, un fanta SVP !!!
    - Toujours pas de réponse
    - Il recommence (on peut faire durer).
    - Il finit par en avoir marre et décide de faire le tour du comptoir, alors là il aperçoit un autre nain qui saute à pied joint en demandant :
    - Orange ou citron... orange ou citron !

  21. NOCES D'OR
    La Lucette et le Robert fêtent leurs 50 ans de mariage ; ils se sont fait un petit repas pas dégueulasse.
    En entrée Bisque de homard !
    La Lucette dis à son mari :
    - Tu sais on va prendre le repas à poil, ça te feras plaisir !
    - D'accord !
    Ils se déshabillent.
    - Je suis content Robert ! si tu savais, et en plus il y a quelque chose d'inconnu qui me réchauffe le cœur, si tu savais..
    - Pas étonnant, il y a tes nichons qui trempent dans la soupe !

  22. ŒUF
    Ça se passe dans un frigo, et plus précisément dans le compartiment à œufs. Un œuf est surpris de l'allure d'un "congénère" et l'interpelle :
    - J'ai jamais vu encore un œuf comme ça, tout vert et plein de poils.
    Et l'intéressé répond alors :
    - J'suis un kiwi, connard !

  23. PARTS DE FLANS
    C'est un mec qui vient de se draguer une nana, il lui propose un verre, mais elle préfère manger un gâteau. Ils vont donc dans un salon de thé pas trop select. Le gars va au comptoir chercher deux parts de flans et ils s'installent, les parts ne sont pas bien coupés, l'une est deux fois plus grosse que l'autre. Le type prend le gros morceau et commence à le bouffer.
    - Ce n'est pas très poli ce que vous faites, fait remarquer la fille
    - Ben, Pourquoi ?
    - Vous prenez-le gros morceau et vous me laissez le petit !
    - Ah ! Ouais ? Et t'aurai fait quoi à ma place ?
    - Si c'était moi qui était allé chercher les parts, J'aurais gardé le petit et je vous aurais donné le gros.
    - Mais de quoi tu te plains alors ? Tu l'as eu ton petit morceau, pétasse !

  24. PETITE CUILLERE
    L'autre jour au restaurant, j'ai remarqué une petite cuillère dépassant de la poche du serveur Cela m'a paru un petit peu bizarre, mais je n'y ai plus prêté attention, jusqu'à ce que ce que j'aperçois un autre serveur avec lui aussi une petite cuillère qui dépassait de la poche de sa chemise. J'ai regardé autour de moi, et tous les employés étaient équipés ainsi. Du coup j'ai demandé au serveur quelle était cette fantaisie
    - Et bien, notre patron a récemment fait appel à un cabinet d'audit pour améliorer la productivité, ils en ont conclu que nos clients font tomber par terre leur petite cuillère 73% plus souvent que les autres couverts, selon une fréquence de trois cuillères par heure et par poste de travail. En préparant tout le personnel à cette éventualité à l'avance, nous pouvons diminuer le nombre de trajets vers la cuisine et ainsi gagner du temps... presque une heure et demi de travail par personne et par service.
    Au moment où il finissait, un cling parvint de la table située derrière nous, et il remplaça prestement la petite cuillère tombée à terre.
    - Je prendrai une nouvelle petite cuillère à la cuisine la prochaine fois que j'irai y chercher un plat, plutôt que de faire un voyage spécial.
    A un moment je remarquai une petite corde noire qui dépassait de toutes les braguettes du personnel. J'interrogeais à nouveau le serveur
    - Et bien, le cabinet d'audit s'est rendu compte qu'on pouvait gagner du temps dans les toilettes pour hommes aussi. Vous voyez, en attachant une cordelette au bout de votre, euh, sexe, on peut le sortir dans l'urinoir sans se servir des mains, et par là éliminer le besoin d'aller se laver les mains, ce qui diminue de 93%le temps passé aux toilettes.
    - Comment faites-vous pour le rentrer dans votre pantalon ?
    - Je ne sais pas comment font les autres, mais moi, je me sers de ma petite cuillère !

  25. POIRES
    Deux collègues déjeunent à la cantine de leur boites.
    L'un des deux a choisi une poire en dessert, et il en aligne consciencieusement les pépins sur la table.
    - Tu fais quoi ?
    - A tu ne sais pas ? Ben , les pépins de poires mangés à part rendent plus intelligent !
    - C'est vrai ?
    - Je t'assure, tu veux essayer !
    - Je ne peux pas, je n'ai pas pris de poire !
    - Je te vends les mines, 1 euros pièce !
    Le collègue paie 8 euros et avale els pépins, puis soudain il dit à l'autre :
    - En fait je me suis fait avoir, avec 8 euros j'aurais pu m'acheter 3 kilos de poires !
    - Ah, tu vois, les pépins font déjà leur effet !

  26. POST-IT
    C'est un type qui rentre dans un bistrot qui demande un demi. Ayant envie de pipi, avant d'aller au toilette, il colle un post-it sur sa chope de bière en indiquant "j'ai craché dedans", afin qu'on ne la lui boive pas.
    A son retour, il peut lire sur son papier : "Moi aussi!"

  27. RECETTE
    Prenez un vieux lapin, bien dur, et faites le à l'huile ! Ce n'est pas très facile. C'est pour cela que certains le font à l'eau. Mais de toute façon " Lapin dur à l'huile, c'est plus difficile, mais c'est bien plus bon que Lapin dur à l'eau "

  28. RESTAURANT - Illogisme
    Un monsieur très distingué est oblige se taper le plat du jour dans un bistrot d'une toute petite ville de province :
    - Le plat du jour c'est de la langue !
    - Berck !
    - Mais nous n'avons malheureusement rien d'autre !
    - Je refuse de manger quoique se soit qui sorte de la gueule d'un animal, c'est dégoûtant !
    - Mais Monsieur, je ne sais pas quoi vous proposer ?
    - Je sais pas moi, donnez-moi donc un œuf !

  29. RESTAURANT - Mari
    Un homme et une très belle femme dînent dans un grand restaurant.
    Le maître d'hôtel a soudain le regard attiré vers leur table car l'homme est en train de se laisser glisser très doucement sous la table, alors que la femme fait comme si de rien n'était.
    Intrigué, le maître d'hôtel s'avance jusqu'à la table et dit à la dame:
    - Je vous prie de m'excuser, mais votre mari vient de glisser sous la table. Est-ce que tout va bien ?
    La femme lui répond:
    - Non, mon mari ne vient pas de glisser sous la table... Mon mari vient d'entrer dans le restaurant.

  30. RESTAURANT - Métaphore
    C'est dans un restaurant de province, il n'y a que 2 clients, un monsieur et une dame, assis a des tables différentes, Monsieur choisit un Lapin, madame choisit du gigot.
    Madame ayant fini son gigot, le serveur va prendre commande de la suite :
    - Encore du Gigot !
    - ! ! ! !
    - Et Monsieur ?
    - Encore du Lapin !
    - ! ! ! ! ! ! !
    Ils mangent chacun leur 2ème part de viande, puis le serveur revient :
    - Et maintenant ?
    - Encore du Gigot !
    - ! ! ! !
    - Et Monsieur ?
    - Encore du Lapin
    - ! ! ! ! ! ! !
    ils mangent chacun leur 3ème part de viande, puis le serveur revient
    - Madame prendra-t-elle un dessert ?
    - Non encore du Gigot !
    - ! ! ! !
    - Et Monsieur ?
    - Encore du Lapin !
    - Mais enfin, expliquez-moi ?
    - Et bien tant quelle Gigoteras moi je Lapinerais !

  31. RESTAURANT - Nostalgie
    Monsieur Albert est voyageur de commerce, un déplacement s'éternise dans une petite ville de province bien triste le soir, comme tous les soirs il prend son dîner dans un hôtel restaurant :
    - Ah Monsieur Albert, nous avons ce soir un excellent civet de lièvre, Commence la patronne.
    - Non pas très faim !
    - Bon je vais prendre votre commande !
    - En entrée, rien du tout, ou plutôt si, vous allez me donner des carottes râpées, mais pas des fraîches, des carottes râpées de la veille ou de l'avent veille qui trempent bien dans leur jus...
    - Ah oui, mais c'est comme vous voulez Monsieur Albert !
    - En viande, un truc bien gras, pas facile à mâcher, genre aliment pour chien !
    - Ah oui, mais c'est comme vous voulez Monsieur Albert !
    - En légume, euh...
    - Des frites ?
    - Non des haricots verts, mais très bas de gamme avec plein de fil dedans !
    - Ah oui, mais c'est comme vous voulez Monsieur Albert !
    - En fromage, je voudrais bien un gruyère bien rance et pas de fruit à moins que vous ayez une mandarine pleine de pépins et bien desséchée ou une poire bien blette..
    - Ah oui, mais c'est comme vous voulez Monsieur Albert !
    - Comme boisson, un pinard pas cher coupé avec de l'eau du robinet bien chloré !
    - Et un petit café pour finir ?
    - Oui, mais du jus de chaussette !.
    - Ah oui, mais c'est comme vous voulez Monsieur Albert ! Et peut on faire autre chose qui vous ferais plaisir ?
    - Oui, vous allez me préparez tout cela, et après vous allez vous installer devant moi, et vous allez me faire la gueule, comme ça j'aurais vraiment l'impression d'être rentré à la maison !

  32. RESTAURANT - Odorat
    C'est un gars dans un restaurant plutôt chic son copain, ils ne se privent pas et prennent ce qu'il y a de meilleurs et de plus cher, arrivé au plat de résistance, il dit à son compère :
    - Attend tu vas voir, j'ai un truc on ne va rien payer !
    Le repas terminé, le maître d'hôtel présente l'addition et notre client commence à hurler :
    - Je refuse de payer, votre service est inqualifiable !
    Le maître d'hôtel tente de le calmer et finit par appeler le patron
    - Mais enfin que ce passe-t-il ?
    - Il se passe qu'on a osé me servir une bavette à l'échalote qui à été cuite dans une poêle ou on fait avant cuire du poisson !
    - Mais enfin, Monsieur, ce n'est pas possible !
    Et après quelques palabres, le patron décide d'enquêter en cuisine
    Qui a fait cuire la bavette du 6
    - C'est moi ! Chef !
    - Et tu l'as fait cuire dans une poêle propre...
    - Euh, j'ai du m'en servir avant pour la sole meunière du 14 !
    - C'est malin ! On est tombé sur un type à l'odorat pas possible qui s'en est aperçut
    Le patron décide donc de faire un geste commercial et accepte de ne pas faire payer nos 2 compères.
    La même scène se répète 15 jours plus tard, mais cette fois le type est venu avec 3 amis.
    Puis encore même scène 3 semaines après, et cette fois ils viennent à 10!
    2 mois après le gars téléphone au restaurant pour louer toute la salle du premier étage pour un banquet de 40 personnes... Le patron est livide !
    Je vais essayer de ne pas me faire de nouveau avoir par ce type et je crois que je vais même lui faire payer tous les couverts que j'ai été obligé de lui offrir !
    Le jour venu, et après les amuse-gueules d'usage, notre client attend sa bavette à l'échalote. Le chef lui est en cuisine :
    - Ginette, vous avez bien acheté 2 poêles neuves comme je vous l'avais demandé ?
    - Oui chef elles sont là dans leurs emballages
    - Bon OK, vous les déballez, et mettez en une sur la chaise qui est là ! Et maintenant Ginette, vous allez baisser votre culotte et vous allez asseoir votre cul dans la poêle !
    - Mais enfin Monsieur, c'est ridicule !
    - Bon ça suffit ! C'est cela ou la porte !
    - Ah bon ! Puisque c'est comme cela on va faire un effort
    Et notre Ginette reste une minute le cul dans la poêle.
    Le patron se saisit alors des 2 poêles et se dirige vers le banquet et s'approche de notre client :
    - Monsieur, notre établissement s'en voudrait de recommencer les mêmes erreurs qu'auparavant, et je tiens à vous présenter la poêle dans lequel sera cuite votre bavette. Vous pouvez bien sûr en contrôler la propreté.
    Le type renifle la poêle
    - Effectivement, je n'ai rien à dire ! Mais pourquoi cette 2ème poêle ?
    - Celle-ci, je vous propose un pari, si vous perdez, vous me remboursez tous les repas que j'ai du vous offrir, par contre si vous gagnez je vous offre toute la recette de la semaine.
    - Et que faut-il faire ?
    - Me dire ce que nous avons fait cuire dans cette poêle ?
    - D'accord !
    Le client prend la poêle et la renifle quelques instants...
    - Comme c'est étrange ! Ginette travaillerait ici, maintenant ?

  33. RESTAURANT - Poulet de Bresse
    Un type s'installe au restaurant et commande :
    - Je voudrais un poulet entier, un poulet de Bresse !
    - Bien monsieur !
    On lui apporte un poulet. Il met le doigt dans le cul du poulet, puis il goûte :
    - C'est un poulet des Landes, j'avais demandé un poulet de Bresse !
    - Désolé, on vous le change !
    On lui apporte un autre poulet : Il met le doigt dans le cul du poulet, puis il goûte :
    - C'est un poulet de Savoie, j'avais demandé un poulet de Bresse !
    - Désolé, on vous le change !
    On lui apporte un autre poulet : Il met le doigt dans le cul du poulet, puis il goûte :
    - C'est un poulet de Picardie, j'avais demandé un poulet de Bresse !
    - Désolé, on vous amène un poulet de Bresse !
    On lui apporte un autre poulet : Il met le doigt dans le cul du poulet, puis il goûte :
    - Cette fois c'est bien un poulet de Bresse !
    Un autre client qui a observé tout le manège s'approche alors de l'amateur de poulet de Bresse
    - Dite monsieur, je vous ai observé, je suis orphelin, je ne connais pas mes origines, pourriez vous me dire d'ou je viens ?

  34. RESTAURANT - Ressemblance
    Monsieur et Madame sont au restaurant. Et ils attendent les plats. Madame jette un coup d'œil dans la salle et se penche vers son mari
    - Dis donc, il y a du beau monde, ici, regarde au fond à gauche, c'est Victor Hugo !
    - M'enfin, tu rêve, tu sais pas que Victor Hugo est mort depuis longtemps ?
    La femme regarde à nouveau au fond de la salle
    - Meu non, tu veux me faire marcher ! Il n'est pas mort, il à bougé !

  35. RESTAURANT - Sel
    Un couple au restaurant, le plat est insipide. Un Monsieur un peu plus loin à lui l'air de se régaler. Madame ne comprend pas. Alors le client qui ne désire pas crier dans le restaurant lui fait signe avec la main de saler le plat. La dame ne comprend pas. Et donc le client refait son geste plusieurs fois. Le mari croyant à un geste obscène se précipite vers le client et lui laboure la figure de coup de poing. En sang le visage du client qui descend aux toilettes pour essayer de s'arranger. Au bout d'un ¼ d'heures il est redevenu relativement présentable, il va donc remonter l'escalier quand il croise un autre mec lui aussi le visage en sang :
    - Vous aussi, vous lui avez montré le sel ?
    - Non moi c'est le poivre !
    (faire le geste du poivrier)

  36. RESTAURANT - Sexe et Bouffe
    Un type de passage à Paris se fait un bon plan :
    - D'abord un bon restaurant, puis une nana rue St Denis.
    Au restaurant, il commande une escalope garnie de spaghettis.
    Le voila qu'il trouve un poil dans ses pâtes.
    Il appelle le serveur :
    - Qu'est ce que c'est dans mon assiette ?
    - Oh ! Monsieur c'est un cheveu, je suis aboooooluuuuument désolé et je vous change votre plat tout de suite !
    - Ce n'est pas un cheveu, vous savez très bien ce que c'est !
    - Voyons monsieur, c'est un cheveu....
    - Ce n'est pas un cheveu, c'est un poil de cul, et puisqu'on se fout de ma gueule ici, je me tire !
    Le type s'en va, malgré les protestations du serveur, qui s'en va rapporter la scène au maître d'hôtel.
    - Comment, il est parti sans payer ! Rattrapez le et changer lui son plat, mais rattrapez-le !
    Le type a une sacré avance et il marche vite, le serveur entame la poursuite, le client s'engage dans une rue fréquentée par des prostituées, il en choisit une, monte avec, le serveur les suit dans l'escalier, puis hésite quelques minutes avant d'entrer dans la chambre.
    Il finit par rentrer, à ce moment la, le type est en train de lécher la foufoune de la fille.
    Le serveur s'exclame :
    - Comment vous avez fait un scandale pour un prétendu poil de cul, et la vous êtes en train de lui bouffer la chatte !
    - Oh mais vous savez, c'est pareil, si je trouve une nouille en la suçant, alors je ne paye pas !

  37. SAUCISSE
    - TOTO tu est débile !
    - Oui papa !
    - Pourtant, je vais prendre ma retraite tu dois reprendre l'usine de charcuterie !
    - Oui papa !
    - On va la visiter sur-le-champ !
    - Oui papa !
    - Toto tu es débile !
    - Oui papa !
    - Tu vois cette machine un âne est placé sur l'entrée de l'appareil, on appui sur enter et 4 minutes après il ressort des saucisses !
    - Ah ouais, et il n'y a pas une machine ou on entre une saucisse et ou il sort un âne ?
    - Si ! ta mère !

  38. TARTE AU POTIRON
    Un nouveau couple de pâtissiers vient de s'installer: Il y a côté une école d'handicapés mentaux.
    L'un d'eux se pointe :
    - Avez-vous des tartes au potiron ?
    - Non !
    Il s'en va.
    Un 2ème arrive, même scène :
    - Avez-vous des tartes au potiron ?
    - Non !
    Il s'en va.
    Et ainsi de suite, on peut faire durer...
    Les époux se concertent, on est à la veille des vacances scolaires, mais ils décident de frapper un grand coup pour la rentrée, confection de prospectus, d'affiche, d'encart dans la presse... Et le jour de la rentrée ils ont fabriqué 400 tartes au potiron à un prix promotionnel, il n'y a plus qu'a attendre le 1er handicapé
    - Avez-vous des tartes au potiron ?
    - Oui bien sûr !
    - C'est pas bon, hein !

  39. TOMBOLA
    Vente de charité sur invitations spéciales chez la duchesse De Monté-Cassis Du Triboulet Fadaise.
    - Et maintenant, annonce le présentateur, nous allons tirer au sort les gagnants des 3 premiers gros lots :
    - Le 3ème gros lot est le détenteur du billet 646 !
    - C'est moi !
    - Vous avez gagné, une Cadillac dernière mode, le grand luxe !
    - Ah ! Alors merci beaucoup madame la duchesse !
    - Le 2ème grand prix est le 457 !
    - C'est moi !
    - Vous avez gagné un gâteau à la banane !
    - Mais il doit y avoir erreur, ce n'est pas possible !
    - Ce gâteau à été cuisiné par madame la duchesse (applaudissements)
    - Non ce n'est pas juste, le 3ème lot, c'est une Cadillac et moi qui ai le 2ème j'ai juste juste un gâteau, j'en ai rien à foutre de son gâteau et de sa banane, si elle aime tellement les bananes, la duchesse, je vais lui foutre la mienne dans le cul !