Le MOMOSITE vous présente

BREVES DE RUES
(
Propos entendus à la volée dans la rue)

Page mise à jour le 13/09/2016

Contrairement aux brèves de comptoir, on ne peut savoir le contexte de ces paroles volées. Si on est très curieux et pas trop pressé, on peut saisir la suite mais on ne saura jamais le début... c'est ce qui fait parfois leur charme.


  • C'était un gros vénere, mais un gros vénere de ouf tu vois, y f'zait 1,10 de large sur 1,10 de haut.

  • C'était une des meilleures marques de chemises à l'époque.

  • Ça fait 20 ans que je n'ai pas pris le métro, ça pue, c'est dangereux...

  • Ça nous a fait 42 euros divisé par deux pour chacun. 14 euros quoi !

  • Cette année on va en vacances chez la belle-mère, autrement dit c’est pas des vacances !

  • Christian, il n'a pas d'argent, c'est Anne qu'à de l'argent.

  • D'accord elle est un peu salope, mais c'est ça qui fait son charme

  • D'habitude je suis toujours pour les patrons... (un magistrat sortant du Palais de "Justice" le 6 avril 2004 vers 17 heures !)

  • De dos on aurait dit un curé, tout en noir avec les cheveux courts, mais devant je te dis pas la poitrine...

  • Des fois, je me demande si j'ai pas un super pouvoir ! .

  • Elle avait les bras nus, des beaux bras un peu potelés...

  • Elle est agressive comme moto, c'est un moto de bûcheron !

  • Elle s'était fait enterrer avec son parapluie, quand on a rouvert le cercueil, il ne restait, plus que les baleines et un bout du manche.
  • En aluminium c'est plus propre !

  • En fait le Thaï, c'est un mauvais Basmati.

  • Et alors tu sais ski dit : I dit "Ah! la! la! les bonnes femmes!", alors tu sais ske ji dit "Ah ! la! la! les bonnes femmes, toi même" et là ilapurien dit.

  • Et alors, si ça me plaît à moi de jouer la star ? Et puis d'abord je viens pour ça !

  • Et y met le costume de Dark Vador et alors y se transforme en Dark Vador

  • Et, là, le mec pendant 20 minutes il m'a décrit l'Enfer...

  • Faut que j'rachète une cravate, j'peux pas m'pointer en réunion comme ça !

  • Font chier avec leur feux décalés, à quoi ça sert ?

  • Hier soir, j'ai été au coiffeur exprès, et à 10 heures ils nous balancent un mail pour annuler la réunion...

  • Il a fait un P.P.I. avec le R.E.I., j'avais jamais vu ça ! 
  • Il aime pas l'oignon mais il aime bien le pognon...

  • Il est arabe mais il est pas pratiquant.

  • Il est con mais con... mais il est beau...

  • Il est hors sujet sur tous les sujets...

  • Il est où le problème, t'avales, et si t'avales pas tu recraches...

  • Il est plus vieux que moi je le respecte, si tous le monde faisait ça, il y aurait moins de problèmes...

  • Il met son clignotant pour aller tout droit...

  • Il ne faut pas attendre de l'homme moyen autre chose que des réflexions moyennes. (et il fallait voir la suffisance avec laquelle ce jeune peigne-cul prononçait ça ! )

  • Ils ont interdit les vide-ordures à cause des gens qui mettaient des bébés morts dedans.

  • J'ai déjà bouffé avec elle, elle n'est pas si con que ça, par contre c'est vrai qu'elle est obsédée (une dame parlant avec un type)

  • J'ai pas mal, mais j'ai encore des douleurs...

  • J'ai passé l'âge d'écouter ce genre de blagounettes

  • J'avais un appartement de 280 m², qui avait appartenu à une grande actrice, comment s'appelait-elle, elle avait de beaux yeux bleus... suivait le nom d'une actrice célèbre et décédée que nous tairons par discrétion..

  • Je lui ai parlé, et là, elle a ouvert ses fesses ! (une fille très énervée au téléphone)

  • Je lui en est donnée 10, il en a déjà bouffé huit, il n'en reste que trois.

  • Je ne fais que de m'occuper de ça depuis ce matin, mais toi tu passes ton temps à me casser ! 

  • Je ne sais pas si j'emmène un k-way ou un parapluie, c'est quoi le moins lourd ?

  • Je sais bien que j'ai plein de défauts, mais laisse moi du temps, je ne peux pas tous les corriger en même temps

  • J'me méfie des mecs qui s'trimbalent avec leur dentifrice !

  • J'men fous de passer pour une salope, ce que j'veux pas c'est passer pour une andouille

  • J'y retournerais bien, rien que pour le vendeur...

  • L'est passée devant tout le monde, elle avait une carte, un passe-queue.

  • La démocratie, c'est quand même la pire des dictatures !

  • La Thaïlande, les gens y z'y vont qu'une fois, c'est nul. Faut y aller deux fois

  • Le jour on l'a fait piquer, il a mangé une tranche de foie gras que lui a offert le neveu de ... suivait le nom d'une chanteuse célèbre et décédée que nous tairons par discrétion.

  • Le mec qu’a inventé le parapluie on aurait dû lui donner le prix Nobel !

  • Le respect je sais plus ce que c'est, moi ! Il est mort le respect !

  • Le vrai taboulé, c'est autre chose.

  • Le week-end, non, parce que le week-end c'est le week-end, le week-end, c'est samedi, dimanche et le dimanche ben c'est le dimanche, mais en semaine, oui !

  • Les gens ici y disent pas bonjour, c'est pas comme à Orly

  • Mais que fait-on des hiérarchies intermédiaires ?

  • Moi je suis FEMME tu comprends, et j'ai un corps de FEMME, mais ce qu'il y a c'est que j'ai eu des enfants moi, des enfants que j'ai allaités...

  • Moi, ces machins je les trouve moches, mais moches, vraiment moches !

  • Moi, c'est la pomme de terre, depuis dix ans je fais de la pomme de terre, la pomme de terre, toujours la pomme de terre... zaza.gif
    Non, tu n'touches pas, moi j'ai le droit de toucher, mais pas toi ! exemple type du bout de conversation dont on aimerait connaître les tenants et les aboutissants

  • Moi, chuis antimilitariste, tu vois, mais j'ai regardé la télé toute la journée (le lendemain de la commémo du débarquement)

  • Moi, je ne mange pas des viandes bizarres.

  • Moi, tu vois c'est pas possible parce que j'ai des portes-fenêtres, tu vois ?

  • Non seulement il est complètement con, mais en plus il est idiot !

  • On aurait dit du sperme de chameau.

  • On est pas à 500 hectares près !

  • On n'a pas vérifié si on a reçu avant ceux qu'étaient plus derrière...

  • On s'en fout de la forme, ce qui compte c'est ce qu'il y a dedans.

  • On y comprend rien tu vois, c'est génial parce que les deux histoires sont entremêlées, une fois il l'a, et une fois il l'a pas. J'ai du le relire deux fois pour comprendre, en fait il y a un asterix (sic) quand ça change...

  • Ou alors, j'ai une idée on y va et on dit tac-tac...

  • Ouais, mais au lit, il est sympa et il est toujours très propre...

  • Oui, c'est un sexiste ! L'autre jour il m'a demandé "qu'est ce que tu en penses, toi derrière ton chignon ?", "qu'est-ce que tu en penses", ça aurait suffit !

  • Oui, mais moi je te le dis en face (drôle parce que la dame ne regardait pas son interlocutrice)

  • Oui, mais moi, j'vois, nous non !

  • Oui, mais toutes ces erreurs méritent une paire de baffes !

  • Par contre, je ne peux pas vous le garantir car on le maintient plus, vous comprenez ?

  • Pour revenir, il va dans le même sens ou quelque chose comme ça. (à l'arrêt du bus)

  • Pourtant, j'ai été sympa, je l'ai prévenu avant...

  • Quand je vois tout ces cons, j'ai envie de crier "Vive l'Amérique" ! (Devant le jardin de Cluny, le 8/4/2008)

  • Salvador, il adorait danser avec moi, mais il savait qu'avec moi, c'était pas la peine qu'il se la pète.

  • Alors je lui balance "C'est pas parc'qu'on parle mal qu'on est des animals" ! "Animaux" qu'am' répond... Eclatés on était.

  • Sarah, elle passe une demi-heure à la salle de bain mais elle se lave pas.

  • Si c'est fermé devant t'auras qu'à taper derrière

  • Si elle vient pas c’est pas la peine de l’attendre.

  • Si faut faire un détour, ça va nous rallonger !

  • S'il veut me sauter, il n'a qu'à me dire tout de suite, j'm'en fous de son restaurant...

  • Son pseudo c'était cœur de slip, ça ne s'invente pas.

  • Tant mieux si elle pleurniche, ça me donne une raison de plus de ne pas l'embaucher.

  • T'as qu'à descendre, toi, ça m'évitera de monter !

  • T'as vu la bonne femme là-bas, avec ses lunettes, on dirait un scaphandre !

  • T'es passé par où pour aller là ?

  • Ton 90 au cul tu peux te le mettre aux fesses ! (Le macaron "A" des nouveaux conducteurs était auparavant un "90").

  • Trois fois, il me la fait, il me le fera pas une quatrième...

  • Trouver à louer un machin à 900 euros par mois, c'est pas évident...

  • Tu crois que c’est beau, des lunettes, toi ?

  • Tu vas pas encore faire ta jeune fille !

  • Tu vois, avec ma mère, on a fait l'exode... de Paris à Brunoy ! A pied !

  • Un jour je lui dirai, mais je ne sais pas quand...

  • Une panne de cubiténaire, je crois...

  • Une gélule et une pilule, c'est pas pareil !

  • Y a ma copine allemande qui se pointe ce week-end, j'espère que je ne vais pas la voir trop longtemps, elle m'énerve

  • Y'en a qu'ont des amis ou des choses comme ça...

  • Y r'fons le trou des halles pour éviter la délinquance.

    Comparaison
    Ils ont un périmètre plus grand que le nôtre.
    - Qui ?
    - Eux !

    Jargon
    -
    Evidemment c'était un zil, à chaque fois j'ai des problèmes avec les zil.
    - Heu ! je me rappelle plus bien ce que c'est, un zil...
    - ZIL ! zone d'interventions limitées !
    (et il fallait voir le ton condescendant sur lequel elle lui a lancé ça !)

    Métaphysique
    - Et toi, t'aimerais être immortelle ?
    - Oui, pour essayer.

    Questionnement
    - Moi faut pas me la faire
    - Hein, quelle affaire ?

    Un peu en marge

    • A Chaville à l'arrêt du 171, j'ai surpris ce matin une conversation entre deux mecs biens propres sur eux, attaché case à la main et chemises blanches, qui avec le plus grand sérieux évoquèrent à plusieurs reprises le "Camarade Bosse-dur" ! Je n'en a pas appris plus, aucune phrase prononcée n'est digne de figurer dans la présente anthologie, mais ce "sot briquet" m'a interpellé longtemps ce matin... (13/4/05)

    • J'attendais le train Gare de Lyon, un aveugle se pointe, et demande à la cantonade si le train va bien à Villeneuve St Georges. Quelqu'un le renseigne, mais en aparté un type dit à son copain : "pourquoi il demande ça, il a un chien d'aveugle, non ?"