Le MOMOSITE vous présente

je suis surbooké répondit le gladiateur

 

Anachronismes faux raccords et autres bêtises au cinéma.
(et même des photos de tournages)

Page mise à jour le 14/10/2016

Berlin Express :  (un film de Jacques Tourneur, 1948) : Cet excellent film comprend au tout début une incroyable erreur de typologique. On voit des gosses de Montmartre dont le terrain de jeu est situé ... aux abords de la Tour Eiffel. Après y avoir ramassé un pigeon mort ils reviennent à Montmartre à pied… Pourtant, Jacques Tourneur avant de s'exiler aux Etats-Unis connaissait bien Paris puisqu'il y est né et y a vécu plusieurs années.


Messaline de Vittorio Cottafavi, (1960) L'action se situe au Premier siècle et les danseuses ont déjà des culottes "petit bateaux" ! (ce genre de culotte n'a vu le jour qu'au 20ème siècle !)


Le péplum de la très jolie Belinda Lee jouant le rôle titre dans le Messaline de Vittorio Cottafavi (1960) recouvre une jolie nuisette bien visible (sous vêtement "de nuit" ayant vu le jour au 20ème siècle)


Inséré dans le film "Le Capitaine Fracasse" de Pierre Gaspard-Huit (1961), ce plan représente la Cathédrale Notre Dame de Paris. Problème : alors que l'action du film se déroule à la fin du règne de Louis XIII (donc avant 1643) on voit sur cette photo la magnifique flèche de Viollet le duc....réalisée en 1860 !


 "Othon", film (complètement oublié) de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet (1970), d'après la pièce de Pierre Corneille. Othon est un empereur romain qui ne régna qu'à peine trois mois en l'an 69 avant de se suicider. C'est donc censé se passer au premier siècle et c'est filmé sur les collines de Rome. Regardez donc l'arrière plan rempli de bagnoles. De temps en temps un avion passe en faisant un bruit d'enfer. Mais il paraît que c'est volontaire !


Braveheart
de et avec Mel Gibson 1985 - Regardez le technicien en casquette en haut à gauche comme il est mignon !


Armageddon de Michael Bay 1998 - Paris est totalement dévasté, mais des voitures continuent à rouler peinardes sur les Champs Elysées


Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi 1999. Dès le générique du début on peut observer de magnifiques traces de pneus dans le sable.


Gladiator, de Ridley Scott (2000) : Regardez bien le poignet du gladiateur masqué !

Le film Moulin Rouge de Baz Luhrmann (2001) est censée se passer en 1899. Les chanteuses et les danseuses du Moulin Rouge y dansent du rock 'n roll sur des airs de David Bowie et d'Elton Jones, choix étrange mais après tout pourquoi pas, on va dire qu'il s'agit d'un monde parallèle (!?)  Mais là où ça déconne complètement c'est lorsque le réalisateur veut nous faire croire qu'il est féru d'histoire de l'art et de culture française et qu'il croit que le prénom de Toulouse-Lautrec est Toulouse ! S'il lui arrive de lire ces lignes il s'appelait donc Henri de Toulouse-Lautrec et son prénom c'est donc Henri ! Non mais dès fois


Pirates de Caraïbes, la Malédiction du Black Pearl de Gore Verbinski (2003) avec Johnny Deep. La seconde image comporte une belle anomalie, alors erreur au tournage ou fake ?

,
Troie
de Wolfgang Petersen (2004)  Ah qu'il est beau Brad Pitt sous le ciel bleu dans le rôle d'Achille. (justement regardez-le un peu le ciel...)  Sinon, dans une autre scène on aperçoit deux lamas (une séquence du film a été tournée dans les Andes)


Robin de bois de Ridley Scott (2010). Ce film dont certains ignares ont qualifié de film historique multiplie les inepties, la plus remarquable étant ce joli modèle de barge de débarquement, sortie de l'imagination d'un scénariste halluciné et calqué sur celles du débarquement de 1944 sur les côtes de Normandie.


Tournages


Metropolis, Fritz Lang, 1927


La planètes des singes (Franklin J. Schaffner 1968)


Les liaisons dangereuses de Stephen Frears 1988.




deux photos de tournage de Marie-Antoinette (Sofia Coppola, 2006). Dans le film il y a un véritable anachronisme. Dans une scène se déroulant à l'Opéra, on voit un chef diriger l'orchestre avec sa baguette. La baguette de chef d'orchestre n'est apparue qu'au siècle suivant !


Romain non identifié



Ces deux très beaux anachronismes ne sont pas tirés d'un film mais d'une reconstitution vivante organisée en 2005 par la République tchèque pour le 200ème anniversaire de la bataille d'Austerlitz (Austerlitz est en République Tchèque). A noter que la France n'a pratiquement pas commémoré l'événement et on ne va pas s'en plaindre (elle a juste envoyé MAM, alors "sinistre" de la défense, assister à cette singerie)



Le cirque de Charlie Chaplin (1928) Un anachronisme à l'envers, puisque quelques allumés ont cru y voir une petite dame en pleine conversation sur son téléphone portable ! Certains nous ont même expliqué sans rire qu'il s'agissait là d'un preuve irréfutable que le voyage dans le temps existe bel et bien. En fait il s'agit tout simplement d'une personne qui parle toute seule en portant on ne sait quoi a son oreille (peut-être une prothèse auditive). En revanche l'apparition du buzz, la même semaine que la réédition du DVD "retour vers le futur" pour les 25 ans du film n'a rien de fortuite !.


 Cette photo représente l'acteur Henri Labussière qui joue le rôle du ministre de l'intérieur dans le film de Guy Lefranc tournée en 1966 :  "Les malabars sont au parfum". On remarquera l'étrange ressemblance avec …Nicolas Sarkozy ! (la coiffure, le profil, l'expression, la taille). qui fut lui aussi ministre de l'intérieur de 2005 à 2007.(avant d'être président de la république) Par contre en 1966 il n'avait que 11 ans !


Les curieux pourront également jeter un coup d'œil sur cet autre anachronisme qui n'est pas cinématographique, mais architectural et qui vaut son pesant de cacahuètes (en bas de la page)